“Lille ? Pour nous, c’est un défi”

| |

Ogre parmi les cadors du championnat, le Paris Saint-Germain de Mauricio Pochettino est logiquement en tête du classement mais peine à convaincre tant il se remet bien trop souvent à des exploits individuels pour s’imposer. Présentation de l’adversaire du LOSC pour cette rencontre de la douzième journée de Connexion 1.

La dynamique

Sur le plan strictement comptable, le bilan du Paris Saint-Germain n’a rien d’infâmant. Premier avec neuf succès, un nul et un revers, les Parisiens sont logiquement et déjà assez largement en tête de la Ligue 1 avec sept points d’avance sur le deuxième, Lens. Néanmoins, ces résultats masquent une réalité, celle du terrain, qui raconte une toute autre histoire. Sauvé très régulièrement par ses stars, le PSG ne convainc pas sur le plan collectif et attire de nombreuses critiques sur son plan de jeu. La réception du champion de France en titre changera-t-il la donne ?

Le joueur à suivre

En l’absence de Kylian Mbappé, les clés du jeu offensif reviendront à la recrue phare de l’été, Lionel Messi. S’il n’y a plus besoin de présenter un des meilleurs joueurs de l’histoire, l’Argentin reste néanmoins en quête de son premier but dans le championnat de France. Possiblement placé dans l’axe de l’attaque, le sextuple ballon d’or pourrait profiter de ce contexte pour débloquer son compteur en Ligue 1.

La déclaration

« Pour nous, c’est un défi. Lille est une bonne équipe, avec de bons joueurs, une équipe forte. Celui qui gagne le championnat le mérite toujours. Il fallait qu’on fasse mieux. Le mérite revient à Lille. Ce sera un match difficile. On veut gagner ce match, les trois points. Le trophée des Champions ? Il faut rappeler les circonstances. Nous étions en pré-saison et on a joué avec beaucoup de jeunes. »

Mauricio Pochettino (entraîneur de Paris)

Le marché

Ils sont arrivés : Achraf Hakimi (défenseur, Inter) ; Danilo Pereira (milieu, Porto) ; Nuno Mendes (défenseur, Sporting, prêt) ; Lionel Messi (attaquant, Barcelone) ; Georginio Wijnaldum (milieu, Liverpool) ; Sergio Ramos (défenseur, Real Madrid) ; Gianluigi Donnaruma (gardien, Milan). Retours de prêts : Junior Dina Ebimbe (milieu, Dijon) ; Bandiougou Fadiga (milieu, Brest). jels sont partis : Mitchel Bakker (défenseur, Leverkusen) ; Pablo Sarabia (attaquant, Sporting, prêt) ; Alphonse Areola (gardien, West Ham, prêt) ; Kays Ruiz-Atil (milieu, Barcelone) ; Thiermo Baldé (défenseur, Le Havre, prêt) ; Timothée Pembélé (défenseur, Bordeaux, prêt) ; Garissone Innocent (gardien, Vannes, prêt) ; Kenny Nagera (attaquant, Bastia, prêt) ; Marcin Bulka (gardien, Nice, prêt) ; Arnaud Kalimuendo (attaquant, Lens, prêt). Fin de prêt : Alessandro Florenzi (défenseur, Roma) ; Moise Kean (attaquant, Everton).

Le chiffre

1 – Au vingt-et-unième siècle, le Paris Saint-Germain ne s’est incliné qu’une seule fois à domicile contre le LOSC, toutes compétitions confondues. Avec seize victoires et huit nuls, les Parisiens présentent donc un bilan largement favorable mais ont perdu leur dernière rencontre au Parc des Princes contre les Lillois. En avril dernier, les Nordistes frappaient un grand coup dans la course au titre en s’imposant sur un but de Jonathan David (0-1).

Le groupe parisien face au LOSC

Navas, Donnarumma, Letellier – Kimpembe, Marquinhos, Bernat, Dagba, Diallo, Kehrer, Mendes, Bitumazala – Rafinha, Pereira, Wijnaldum, Herrera, Gueye, Dina Ebimbe – Icardi, Neymar, Di Maria, Draxler, Messi

Previous

VW envisage d’importer l’ID.6 en Europe

Les recommandations du 29 octobre 2021

Next

Leave a Comment

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.