Ligue des champions: Ikoné permet à Lille de s'emparer d'un match nul contre Valence – Football – C1

Le match: 1-1

Christophe Galtier voulait que son équipe trouve " agression " et certaines & # 39; Détermination & # 39; : le souhait de l'entraîneur du LOSC a été exaucé. Mais il n’a pas pu battre Valence à domicile (1-1), réduisant encore ses chances de se qualifier pour les 16es de finale de la C1. Après trois matchs, les Dogues n'ont plus qu'un point lorsque les deux leaders ont cinq longueurs …

En dominant Lille, il aurait pu gagner une rencontre au cours de laquelle Yazici réalisait un magnifique tir du gauche (40ème) sur la barre et Rémy manquait le cadre, seul axe après un service de Benjamin Andre (74ème). Il a fallu la bonne entrée d'Ikoné (65ème) et surtout l'expulsion de Diakhaby (85ème) pour voir Lille réaliser un autre point fort: une main sur la tête de l'excellent Benjamin André a permis à Ikoné de dribbler en surface et de frapper à droite, pied faible, sous la barre de Cillessen. Un égaliseur logique, pour un auteur du LOSC de 27 tirs à 6, 29 centres à 4, 9 virages à 4 …

Décevant dans le jeu, mangé au milieu par André et Soumaré, Valence avait déjà marqué sur sa seule véritable opportunité (63). A l'époque, les trois joueurs centraux (Djalo, Fonte, Gabriel) avaient tous été capturés dans le match par une touche du ballon de la VCF, Maxi Gomez à côté de Gameiro à droite, le centre français parfaitement pour Cherichev, qui avait pu conclure devant Maignan. Lille devra gagner à Mestalla le lendemain pour rêver un peu plus.

Le fait: la petite révolution de Galtier

La veille du match, Christophe Galtier a déclaré que le 4-2-3-1 des Dogues leur permettait " avoir des repères Et avait " a connu du succès l'année dernière et même cette saison à la maison ". Mais avec lui, vous devriez toujours vous attendre à un bluff et c’est ce qu’il a fait. Contre Valence, il a joué le match dans un 3-4-2-1 sans précédent avec Djalo en défense et le duo Yazici-Araujo. à l'appui d'Osimhen.

Ce changement de système a été bénéfique par rapport aux deux précédentes sorties contre Toulouse et Nîmes. Les joueurs alignés ont fait preuve d’envie et ont dominé leurs adversaires malgré le match nul. L'équilibre reste à trouver: avec Yazici, Araujo, Celik et Bradaric, il y avait trop de joueurs dans la salle et pas assez de poids dans la surface. Et c'est Ikoné qui a sauvé le tirage au sort. Comment retrouver un statut de titulaire contre Bordeaux, samedi?

1/9

Lille n’a remporté qu’un de ses neuf derniers matches de Ligue des champions, un match nul et sept défaites.

(tagsToTranslate) Simon Bolle (t) Football (t) Ligue des Champions (t) Saison 2019-2020 (t) Groupe H 3ème jour (t) Lille – Valence CF (t) Lille (FRA) (t) Valence CF (ESP)

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.