L’hôpital Saint-Vincent donne le coup de Covid au personnel non-de première ligne

| |

L’hôpital St Vincent de Dublin a admis que des membres du personnel non de première ligne avaient reçu le vaccin Covid-19.

Cela vient au milieu des rapports selon lesquels les travailleurs des soins intensifs faisaient partie de ceux qui ont dû attendre le coup au milieu d’un «pépin» dans le système de réservation.

La situation a causé de la détresse parmi les personnes de première ligne qui sont quotidiennement au chevet des patients.

Interrogé lundi par le Irlandais indépendant si les chirurgiens à la retraite et les secrétaires privés recevaient le vaccin au-dessus de certains membres du personnel infirmier, une porte-parole de l’hôpital a déclaré que la liste prioritaire «suit les directives nationales qui consistent à fournir le vaccin à des groupes de travailleurs de la santé qui dispensent des soins directs aux patients».

Cependant, hier, la porte-parole a reconnu que “dans certains cas, le personnel non-de première ligne a reçu le vaccin pour s’assurer qu’aucun vaccin n’est gaspillé”.

Elle a déclaré que la déclaration précédente était «correcte» et a ajouté: «Notre liste de priorités a été conforme aux directives pour fournir le vaccin à des groupes de travailleurs de la santé qui fournissent des soins directs aux patients.

«Après le personnel de première ligne, la vaccination est fournie au personnel qui, dans l’exercice de ses fonctions, peut être dans les services ou en contact direct avec les patients et le personnel, ainsi que d’autres membres du personnel qui, en cas d’urgence, pourraient être redéployés pour soutenir le personnel de première ligne.

Rédacteurs en ligne

Previous

Trinity Rodman, fille de Dennis Rodman, repêchée par le Washington Spirit de la NWSL

Trump devient le premier président américain à être destitué pour la deuxième fois

Next

Leave a Comment

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.