« L’homme fort » polonais prend du recul | À l’étranger

Il y a quelques semaines, Kaczynski – dont le frère jumeau Lech, alors président de la Pologne, est mort dans un tragique accident d’avion en Russie – s’est rendu à Kiev. Il accompagnait le Premier ministre Mateusz Morawiecki, qui soutenait l’Ukraine avec quelques collègues d’Europe de l’Est.

La Cour européenne, la Commission européenne à Bruxelles et l’opposition polonaise affirment que Kaczynski, qui est devenu Premier ministre en 2006, a systématiquement démoli l’État de droit dans l’ancien pays du bloc de l’Est. Le pouvoir judiciaire indépendant était de plus en plus mis sous pression et la liberté de la presse était de plus en plus menacée par des années de propagande d’État et d’opposition des journalistes.

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest

Leave a Reply

Your email address will not be published.

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

ADVERTISEMENT