L’Euskadi, la Galice et la Catalogne marquent un maximum d’infections en 24 heures

| |

L’Espagne débat de l’opportunité d’appliquer ou non un état d’alarme limité restreindre la mobilité des citoyens pendant certaines plages horaires et contenir ainsi l’expansion du coronavirus dans le pays, qui a déjà dépassé le million d’infections. Le couvre-feu précis de la couverture légale de l’état d’alarme et c’est pourquoi certaines communautés autonomes ont directement demandé sa candidature. Andalousie, Valence et Castille et León Ils sont les seuls à avoir instauré un couvre-feu sur leur territoire sans se joindre à cette pétition.

13.00 – DONNÉES COVID | Ce dimanche, le Pays Basque il a enregistré un nouveau record avec 1 212 positifs au cours des dernières 24 heures. Le taux de positivité a également augmenté à 8,7% sur le total de 13 895 tests PCR et antigéniques réalisés. Castille et Leon somme maxima aussi avec 2,015 positifs, et accumule un total de 78 990. Catalogne C’est la communauté avec le plus grand nombre de positifs en 24 heures et confirme 6073 personnes infectées

Pour la deuxième journée consécutive, en Navarre Plus de 450 infections ont été dépassées avec 477 PCR positives. Baléares Oui La Rioja ils ont ajouté plus d’une centaine de positifs au cours des dernières heures avec respectivement 182 et 127 nouveaux cas. Cantabrie Il touche 1 500 actifs et enregistre 181 infections.

Galice Il poulveriza son record d’infections quotidiennes au COVID avec 687 et atteint 6 170 cas cumulés.

Aragon, dont la communauté a formellement demandé l’application de l’état d’alerte pour adopter des mesures plus restrictives, a confirmé un nouveau pic d’infections avec 1 350 cas au cours des dernières 24 heures.

12h00 – ÉTAT D’ALARME | Le président du gouvernement, Pedro Sanchez, a convoqué ce dimanche un Conseil des ministres extraordinaire pour déclarer de manière prévisible l’état d’alerte, après que dix dirigeants régionaux l’auront demandé –six d’entre eux, du PSOE-, dans le but d’avoir une couverture juridique suffisante pour resserrer les restrictions à la mobilité et être en mesure de faire face à l’augmentation des infections à covid, selon des sources gouvernementales informées Europa Press.

Le président a rencontré ce samedi pendant environ 35 minutes le Pape au Vatican lors de ce qui était la première rencontre entre les deux dirigeants. Après la visite, Sánchez est rentré à Madrid avec l’intention de convoquer la réunion extraordinaire au cours de laquelle un nouvel état d’alerte nationale sera vraisemblablement déclaré afin d’appliquer des mesures telles que le couvre-feu pour contenir l’avancée de la deuxième vague de la pandémie.

Ivan Gil

Le gouvernement prévoit de se réunir de manière extraordinaire dimanche pour que les restrictions à la mobilité soient les mêmes sur tout le territoire alors que le PP continue de ne pas soutenir le nouveau décret

11h30 – LA RIOJA | Le nombre de cas actifs de coronavirus augmente dans cette région de 127 cas au cours des dernières 24 heures, à 1654 patients, comme indiqué par le gouvernement de La Rioja. De son côté, la pression sanitaire a chuté de trois personnes si bien qu’à ce jour, il y a 134 personnes admises pour covid-19 dans notre communauté.

11.15 – ANDALOUSIE | Les hôpitaux andalous s’inscrivent à nouveau ce samedi 24 octobre augmentation de la pression sanitaire avec 1 949 patients admis par coronavirus (covid-19), 155 de plus en 24 heures et 632 de plus d’une semaine, dont 226 en unité de soins intensifs (USI), sept de plus que ce vendredi et 44 il y a plus de sept jours.

11.00 – GALICIE | La Galice a battu un nouveau record d’infections au cours des dernières 24 heures, avec 687 nouvelles infections détectées par PCR. Ce nouveau registre laisse 6170 cas actifs dans la communauté, comme indiqué le site Web de la Xunta.

Les informations fournies par les autorités sanitaires restent 859 décès compte depuis le début de l’urgence sanitaire, avec la somme des trois décès signalés l’après-midi dernier. Le nombre d’hospitalisés, quant à lui, a enregistré un rebond important ces dernières 24 heures selon les données de ce samedi: 36 autres hospitalisés portent le nombre total à 409 personnes, dont 46 sont en réanimation.

Le numéro de Municipalités galiciennes au niveau d’alerte maximal, le 3, en raison de l’incidence du coronavirus la semaine dernière, est passée ce samedi à 29, quatre de plus que la veille, en entrant dans cette situation Fene, Marín, Redondela, Vigo, Barbadás et Xinzo et abaissent leur alerte O Barco et Nigrán. En outre, selon la carte “ feu de circulation ” mise à jour quotidiennement par le ministère de la Santé, répéter au niveau 3 pour la pandémie les municipalités de Ferrol, Lalín, Ourense, O Carballiño, Verín, Narón, Oleiros, Arteixo, A Laracha, Ordes, Mesía, Santiago, Ames, Teo, A Estrada, Vilagarcía, Pontevedra, Poio, Cangas, Tui, Salvaterra, Monforte et Lugo.

10.20 – CATALOGNE | Le nombre d’infections au COVID-19 s’élève à 6073 cas ce samedi, comme le rapporte le département de la santé catalan. Au cours des dernières 24 heures, 48 ​​autres personnes sont décédées. Le nombre total d’infectés depuis le début de la pandémie s’élève à 225 901 cas. Selon Alba Vergés, la ministre catalane de la Santé, le couvre-feu qu’ils envisagent d’activer serait situé dans un créneau horaire entre 22 heures et 6 heures du matin, selon ses déclarations sur Catalunya Radio, le couvre-feu et l’état d’alarme pourraient durent plus de 15 jours.

9.32 – MADRID | L’interdiction des réunions dans toute la région dans les espaces publics et privés de minuit à 6 heures du matin entre en vigueur ce samedi après la disparition de l’état d’alarme à 16 h 47.

C’est l’une des mesures annoncées vendredi par le ministre de la Santé, Image de balise Enrique Ruiz Escudero, lors d’une conférence de presse dans laquelle il a également indiqué que des restrictions à la mobilité seront mises en œuvre dans 37 zones de santé de base de la région pour remplacer l’état d’alarme, qui entrera en vigueur lundi.

Que peut-on faire à partir de samedi?

9.00 – POLOGNE | Le président polonais, Andrzej Duda, a été testé positif au coronavirus, comme l’a annoncé samedi le porte-parole de la présidence Blazej Spychalski sur son compte Twitter.

Le président de 48 ans se porte bien, selon le porte-parole. “Nous sommes en contact permanent avec les services médicaux”, a conclu Spychalski, sans donner plus de détails.

Pologne a enregistré un nombre record d’infections à coronavirus ce vendredi avec plus de 13600 cas, et ce samedi de nouvelles restrictions entreront en vigueur dans tout le pays visant à freiner la propagation du virus.

.

Previous

Le plus grand héritage économique de Trump ne concerne pas les chiffres

Le C’Chartres TT touché par le Covid-19 et privé de match à Roanne

Next

Leave a Comment

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.