nouvelles (1)

Newsletter

L’État australien de NSW affirme que le rythme de la vaccination contre les coronavirus ralentit

SYDNEY (Reuters) – Le gouvernement de l’État australien de Nouvelle-Galles du Sud (NSW) a déclaré lundi que le rythme des vaccinations contre le COVID-19 avait ralenti alors que la couverture de la première dose approchait de 80% et a exhorté les non vaccinés à se faire vacciner rapidement ou à risquer de manquer sur les libertés quand les freins s’assouplissent.

PHOTO DE DOSSIER: Un panneau annonce la disponibilité de doses de vaccin COVID-19 dans une pharmacie du centre-ville lors d’un verrouillage pour freiner la propagation d’une épidémie de maladie à coronavirus (COVID-19) à Sydney, Australie, le 9 septembre 2021. REUTERS / Loren Elliott /Fichier photo

La première ministre Gladys Berejiklian a promis d’assouplir certaines restrictions pour les 8 millions d’habitants de l’État une fois que les taux de vaccination à deux doses atteindraient 70 %, ce qui devrait être vers le milieu du mois prochain. Jusqu’à présent, environ 46% de la population adulte de l’État a été entièrement vaccinée, au-dessus de la moyenne nationale de 42%.

“Pour ceux d’entre vous qui choisissent de ne pas être vaccinés, c’est votre choix, mais ne vous attendez pas à faire tout ce que font les personnes vaccinées lorsque nous atteignons 80%”, a déclaré Berejiklian lors d’une conférence de presse à Sydney, la capitale de l’État.

« Nos taux de vaccination continuent d’augmenter, mais il y a eu un léger ralentissement. Nous encourageons donc tout le monde à se manifester et à se faire vacciner. »

Certaines bordures ont été assouplies pour les résidents entièrement vaccinés à Sydney à partir de lundi. Cinq personnes seront autorisées à se réunir à l’extérieur tandis que les membres d’une même famille dans les 12 banlieues les plus durement touchées de Sydney pourront se réunir à l’extérieur pendant deux heures.

L’Australie se démène pour contrôler les épidémies de la variante Delta hautement infectieuse du nouveau coronavirus qui a commencé à Sydney en juin et s’est propagée à Melbourne et à Canberra, plongeant près de la moitié de la population de 25 millions d’habitants dans le confinement. D’autres capitales d’État, cependant, ont peu ou zéro cas.

L’augmentation constante des infections a fait monter la pression sur le gouvernement fédéral pour se procurer des vaccins d’urgence. Dimanche, 1 million de doses supplémentaires de Moderna ont été achetées à l’Union européenne, tandis que des accords d’échange de vaccins avec la Grande-Bretagne et Singapour ont été conclus au cours des deux dernières semaines.

Le lieutenant-général John Frewen, chef du groupe de travail sur la vaccination du gouvernement fédéral, a déclaré qu’il y aurait suffisamment de vaccins à partir de la mi-octobre pour vacciner complètement chaque personne éligible. La campagne de vaccination contre le COVID-19 a été élargie lundi pour inclure environ un million d’enfants âgés de 12 à 15 ans.

La société australienne de biotechnologie CSL, qui produit localement le vaccin AstraZeneca COVID-19, a déclaré qu’un cas positif avait été détecté dans son usine de Melbourne mais que la production ne serait pas interrompue.

Le nombre total de cas en Australie s’élève à environ 75 300, dont 1 098 décès, bien que le taux de mortalité lors de la dernière épidémie soit inférieur à celui de l’année dernière.

Un total de 1 257 nouveaux cas ont été enregistrés en Nouvelle-Galles du Sud lundi, tandis que Victoria voisine a signalé 473 nouvelles infections, sa plus forte augmentation sur une journée pour 2021.

Reportage de Renju José; Montage par Sam Holmes et Stephen Coates

.

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

ADVERTISEMENT