Nouvelles Du Monde

Les utilisateurs des réseaux sociaux sont 9 000 fois plus inquiets des piratages de Facebook que de TikTok

Les utilisateurs des réseaux sociaux sont 9 000 fois plus inquiets des piratages de Facebook que de TikTok

2024-06-22 19:04:05

Suite au récent Piratages de TikTok ciblant à la fois les grandes marques et les célébrités, de nouvelles données révèlent que les utilisateurs des médias sociaux sont en réalité 9 000 fois plus préoccupés par le piratage sur Facebook que sur TikTok.

Pour identifier les utilisateurs d’applications les plus exposés au piratage, les experts de VPN Conseiller Indépendant ont compilé un rapport sur les applications de médias sociaux dont les consommateurs sont les plus préoccupés par le piratage.

Les plateformes sur lesquelles les utilisateurs craignent le plus d’être piratés :

RangPlate-formeUtilisateurs actifs mensuelsRecherches annuelles « piratées »1Facebook3 060 000 0006 391 0002Instagram2 350 000 0003 692 0003WhatsApp2 780 000 000875,5004Snapchat750 000 000200 5005Telegram800 000 00069,9006T ikTok1 670 000 00068 8007Twitter371 000 00055 9008Discord154 000, 00048,8009Reddit430,000,00037,70010LinkedIn310,000,00035,680

1. Facebook – 6 391 000 recherches « piratées » par an

Le nombre de recherches pour « Facebook piraté » dépasse de loin celui des autres applications de médias sociaux de notre liste sur 6 391 000 recherches annuelles. Cela indique que les utilisateurs peuvent craindre un accès non autorisé à leurs comptes, probablement en raison de la nature personnelle et parfois financière du contenu partagé.

Lire aussi  L'arrivée d'Alexa dans les hôtels et la question de la protection de la vie privée

2. Instagram – 3 692 000 recherches « piratées » par an

Instagram est la deuxième application de médias sociaux avec laquelle les utilisateurs craignent le plus d’être piratés. 3 692 000 recherches « piratées » annuelles. En tant que plateforme visuelle populaire auprès des jeunes, Instagram est particulièrement préoccupant en matière de piratage. Cela soulève de sérieuses préoccupations en matière de sécurité et de confidentialité, car ces tranches d’âge peuvent être particulièrement vulnérables aux répercussions des violations de données et de l’utilisation abusive des informations personnelles.

3. WhatsApp – 875 500 recherches « piratées » annuelles

En troisième position vient WhatsApp avec plus de 875 000 recherches piratées par an. Cela pourrait être dû à la large utilisation de la plateforme et à la quantité d’informations personnelles disponibles, ce qui en fait une cible privilégiée pour les cybercriminels.

Informations complémentaires sur l’étude :

  • Les utilisateurs se sentent les plus exposés aux escroqueries sur WhatsApp, avec une écrasante majorité de recherches portant sur « arnaque WhatsApp », totalisant 329 300 recherches frauduleuses annuellesce qui suggère que le piratage est une préoccupation importante pour ses utilisateurs.
Lire aussi  Metaverse Festival, record de fréquentation pour la deuxième édition



#Les #utilisateurs #des #réseaux #sociaux #sont #fois #inquiets #des #piratages #Facebook #TikTok
1719080229

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest

Leave a Comment

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

ADVERTISEMENT