Home » Les trottinettes électriques débarquent à Vichy et Montluçon

Les trottinettes électriques débarquent à Vichy et Montluçon

by Nouvelles

Dans l’Allier, les villes de Montluçon et Vichy ont lancé en septembre 2021 un programme de location de trottinettes électriques.
Une centaine d’engins vient d’être déployée dans les deux villes qui se donnent un an pour voir si l’expérience est concluante. Reportage à Vichy.

Les trottinettes noires sortent une à une du camion. Il y a 44 points à approvisionner sur toute la ville de Vichy. 100 trottinettes à mettre en service sur des places géo-localisées. « Qu’on habite du côté de Cusset à limite de Vichy ou qu’on habite du côté de Bellerive ou d’Abrest, il y a des points partout, stratégiquement c’est bien situé », indique Hassane Haggoune, gestionnaire des trottinettes Bird à Vichy. «  Moi, je suis là pour faire la gestion de la flotte et des parkings. Il faut qu’ils soient toujours réapprovisionnés. Je récupère tous les jours les trottinettes abandonnées et je les mets en  recharge… »

Les petits bolides électriques ont 8 à 9 heures d’autonomie. Ils peuvent atteindre 25 kilomètres heures. Après appel d’offre, c’est BIRD, l’un des opérateurs présents en France comme Lime Et DOTT, qui a remporté la mise. L’implantation répond à un désir de favoriser ce que l’on appelle désormais les mobilités douces.

« Quand on sort de la gare ou d’un transport en commun, on a toujours la problématique du dernier kilomètre », explique Henri Sarre, adjoint au maire de Vichy, délégué à la transition écologique et aux mobilités propres. « Et la trottinette ou le vélo proposent cette solution-là. C’est un mode de transport doux et non polluant. C’est un  vrai atout. »

En plein centre-ville de Vichy, un étudiant, l’un des publics cible de l’opération, surgit sur son deux-roues. Il a déjà téléchargé l’application qui permet d’utiliser les trottinettes. « Un soir, j’ai vu qu’il y avait les trottinettes et je me suis dit que c’était un moyen plutôt simple de se balader dans Vichy plutôt que de marcher ou ou de prendre les bus», témoigne-t-il.

Service payant

Le service, payant, fait partie d’un schéma de développement des transports. Il est couplé aux bus qui deviennent électriques et aux vélos que l’on voudrait voir remplacer les voitures dans la ville. Vichy avec ses berges et son schéma urbain semble adapté à ce moyen de locomotion. Reste à en déterminer les modalités.

« On a défini en partenariat avec la ville une zone d’utilisation des trottinettes électriques avec, au sein de la zone, des zones à vitesse limitée, des aires de stationnement obligatoire, des zones à circulation interdite »,  détaille Antoine Picron, responsable expansion chez Bird France. « Tout au long de cette expérimentation, on va pouvoir ajuster les différentes composantes du service.”

L’expérimentation est censée durer un an. Elle verra la flotte de trottinettes augmenter en cas de succès. On rappelle aux locataires comme aux propriétaires que le port du casque est conseillé et les trottoirs à éviter.

You may also like

Leave a Comment

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.