nouvelles (1)

Newsletter

Les récepteurs qui établissent des records profitent de la grande semaine 16 dans la NFL

Cette saison a été une autre année record pour les récepteurs larges, avec plusieurs jalons marquants au cours de la semaine 16.

Cooper Kupp, Justin Jefferson, Antonio Brown, Keenan Allen et la recrue Amon-Ra St. Brown font partie des receveurs qui ont atteint des scores mémorables cette semaine.

Le coup avait 10 réceptions pour 109 yards pour les Rams dans une victoire au Minnesota pour son 14e match record cette saison avec au moins 90 verges sur réception, battant la marque détenue par Brown (2014) et Michael Irvin (1995).

Les 132 réceptions de Kupp sont les cinquièmes de l’histoire et il en a besoin de 18 lors des deux derniers matchs pour battre le record de 149 de Michael Thomas établi en une saison de 16 matchs en 2019.

Jefferson a réussi huit attrapés pour 116 verges dans ce même match, lui donnant 2 851 verges en réception au cours de sa carrière de deux ans. Cela dépasse la barre des 2 755 établie par Odell Beckham Jr. de 2014 à 2015.

Brown a réussi 10 attrapés pour 101 verges lors de la victoire de Tampa Bay contre la Caroline pour son 23e match record avec des attrapés à deux chiffres, battant le record de carrière d’Andre Johnson.

St. Brown a réussi neuf attrapés pour 91 verges et un touché, rejoignant Beckham comme les seules recrues à avoir au moins huit captures en quatre matchs consécutifs.

Keenan Allen des Chargers a réussi quatre attrapés pour lui donner 96 sur la saison pour sa cinquième année consécutive avec au moins 95. Le seul autre joueur à le faire était Brown, qui l’a fait six années de suite de 2013 à 2018.

Le duo dynamique de Cincinnati composé de la recrue Ja’Marr Chase et la star de deuxième année Tee Higgins est également devenu le premier groupe de coéquipiers de 23 ans ou moins à enregistrer au moins 1 000 verges au cours de la même saison.

Menés par Jefferson, Higgins et CeeDee Lamb de Dallas, les receveurs larges de la classe de repêchage 2020 ont cumulé 13 505 verges de gains cette saison, le plus haut jamais enregistré pour une classe de repêchage en une saison, dépassant les 13 333 de la classe 1996 en 1999.

Un autre receveur de passes est également entré dans le mix, avec l’enregistrement de Kyle Pitts, la recrue d’Atlanta six attrapés pour 102 verges dans une victoire contre Détroit. Les 949 verges de Pitts sur les réceptions sont les deuxièmes pour un ailier rapproché recrue, derrière les 1 076 de Mike Ditka en 1961.

BURROW BEST BALTIMORE

Joe Burrow a réalisé une performance record contre les Ravens de Baltimore.

Burrow a jeté pour 525 verges et quatre TDs i n Victoire 41-21 de Cincinnati, le quatrième plus grand nombre de verges de l’histoire de la NFL. Seuls Norm Van Brocklin (554 en 1951 contre les Yanks de New York), Warren Moon (527 en 1990 contre les Chiefs) et Matt Schaub (527 en 2012 contre les Jaguars) en ont eu plus dans un match.

Mais avec Burrow lançant également pour 416 yards lors de la première rencontre de la saison, il avait un record de 941 yards contre Baltimore cette année, battant la marque détenue par Dan Marino (874 yards contre les Jets en 1988) et Joe Montana (874 contre Atlanta en 1990).

Burrow a trois matchs en carrière avec au moins 400 verges par la passe et trois touchés, égalant Marino pour le plus grand nombre au cours des deux premières saisons d’un joueur.

Le grand jour de Burrow a couronné le balayage de 4-0 de Cincinnati contre ses rivaux de division Baltimore et Pittsburgh, marquant seulement la quatrième fois qu’une équipe a balayé ces pouvoirs traditionnels. Les Bengals l’ont également fait en 2009, les Jaguars en 1999 et les Oilers en 1998.

REMPLISSAGE FANTASTIQUE

Josh Johnson a profité de son départ d’urgence pour les Ravens, même dans une cause perdante.

Johnson a lancé pour 304 verges et deux touchés contre Cincinnati, sept semaines après avoir quitté le banc pour lancer pour 317 verges et trois touchés pour les Jets dans une défaite contre Indianapolis.

Johnson est devenu le deuxième joueur depuis la fusion à lancer pour au moins 300 verges et un touché pour deux équipes au cours de la même saison. Kyle Orton l’a fait en 2011 pour les Broncos et les Chiefs, les deux ayant subi des pertes contre les Raiders.

BIG MAN TOUCHDOWNS

Il n’y a jamais eu de jour comme le dimanche pour les joueurs de ligne offensive dans la NFL.

Will Richardson de Jacksonville, Conor McDermott des Jets, Lane Johnson de Philadelphie et Terence Steele de Dallas ont tous marqué des touchés, doublant le total de la saison pour les joueurs de ligne offensive au cours des 15 premières semaines.

Il s’agit du plus grand nombre de touchés marqués en une semaine par des joueurs de ligne offensive depuis au moins 1949, selon Sportradar, la marque précédente de deux derniers ayant été effectuée lors de la semaine 14 de la saison 2010.

NON NON PAS DONNER MOI

Ian Book a perdu son premier départ dans la NFL pour les Saints de la Nouvelle-Orléans lundi soir, prolongeant une longue séquence sans victoire pour les quarts de Notre Dame.

Les quarts-arrière irlandais de combat ont perdu leurs 24 derniers départs dans la NFL, la plus longue séquence pour un collège depuis au moins 1950, selon le Bureau des sports d’Elias.

DeShone Kizer a 15 des pertes, avec Brady Quinn et Jimmy Clausen en ayant quatre chacun pour accompagner la défaite de Book.

Quinn a la dernière victoire avec une victoire de 27-21 pour Kansas City contre la Caroline le 2 décembre 2012.

___

Plus d’AP NFL : https://apnews.com/hub/NFL et https://twitter.com/AP_NFL

.

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest

Leave a Reply

Your email address will not be published.

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

ADVERTISEMENT