Les premières sanctions britanniques visent les Russes et les Saoudiens

PHOTO DE DOSSIER: Le ministre britannique des Affaires étrangères, Dominic Raab, réagit en faisant une déclaration sur la législation de Hong Kong sur la sécurité nationale à Londres, en Grande-Bretagne, le 1er juillet 2020. REUTERS / Hannah McKay

LONDRES (Reuters) – Les premières sanctions britanniques viseront 25 ressortissants russes qui auraient été impliqués dans les mauvais traitements et la mort de l’avocat Sergei Magnitsky et 20 ressortissants saoudiens soupçonnés d’être impliqués dans la mort du journaliste Jamal Khashoggi, a annoncé lundi le ministère des Affaires étrangères.

S’adressant au Parlement, le ministre des Affaires étrangères Dominic Raab a déclaré: «Les premières désignations porteront sur les personnes impliquées dans la torture et le meurtre de Sergei Magnitsky, l’avocat qui a révélé la plus grande fraude fiscale connue de l’histoire russe.

“Les désignations incluront également les responsables du meurtre brutal de l’écrivain et journaliste Jamal Khashoggi.”

(Cette histoire a été corrigée pour corriger une faute de frappe dans le prénom de Khashoggi)

Reportage d’Andy Bruce, écrit par Elizabeth Piper; édité par Stephen Addison

.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.