Les organisateurs de la Coupe du monde 2022 vont réduire leurs effectifs: Sources – Sports

| |

Les organisateurs de la Coupe du monde 2022 licencieront un nombre non divulgué de personnel alors que le Qatar, riche en gaz, réduit ses coûts dans le contexte de la crise économique des coronavirus, ont indiqué plusieurs sources à l’AFP.

Les pertes d’emplois, qui n’avaient pas été signalées auparavant, font suite à des licenciements similaires dans des organisations gérées par l’État, notamment Qatar Petroleum et Qatar Airways.

L’organisme gouvernemental organisant le tournoi, connu sous le nom de Comité suprême, emploie directement 550 personnes – qatariens et expatriés – mais supervise le travail de dizaines de milliers d’entrepreneurs.

“Le Comité suprême a récemment entrepris un exercice interne pour évaluer les effectifs actuels et s’est engagé dans un exercice de gestion budgétaire et d’efficacité opérationnelle dans le cadre de cette transition”, a indiqué l’organisation dans un communiqué à l’AFP lundi.

Les organisateurs de 2022 n’ont pas confirmé combien de postes seraient perdus ni quelles seraient les économies prévues.

Les Qataris ont été largement épargnés par les réductions de personnel passées dans d’autres organisations contrôlées par l’État.

Exode des expatriés

“En conséquence, nous avons pris la décision de supprimer un certain nombre de postes. Tous les salaires et prestations de fin de service dus seront versés à ceux qui partiront, conformément aux lois du travail du Qatar”, ajoute le communiqué.

Une source d’une grande firme d’ingénierie impliquée dans l’achèvement de l’un des sept nouveaux stades en cours de construction pour 2022 a déclaré à l’AFP que certains membres du personnel de l’entreprise, un sous-traitant de SC, avaient également été licenciés.

Malgré l’impact du coronavirus sur les travaux de construction, ralentissant les progrès pour permettre une distanciation sociale, les officiels insistent sur le fait que les préparatifs sont en avance sur le calendrier et que 85% de toute l’infrastructure du tournoi est maintenant terminée.

Les responsables ont confirmé plus de 1 100 cas de COVID-19 parmi les travailleurs des projets de tournois et au moins un décès par virus.

Le Qatar a franchi lundi le cap des 100 000 cas de coronavirus et affiche l’un des taux d’infection par habitant les plus élevés au monde.

Sur sa population de 2,75 millions d’habitants, 100 345 personnes, soit 3,65%, ont été testées positives pour COVID-19. Près de 94 000 d’entre eux se sont rétablis et 133 personnes sont décédées.

L’économie du Qatar, exportateur de gaz très riche, a été secouée par le ralentissement économique mondial et l’effondrement des prix de l’énergie qui y est associé, causé par la pandémie.

Le diffuseur basé au Qatar, BeIN, supprimera une centaine d’emplois et réduira certains salaires en réponse à la récession du virus, tandis que Qatar Airways réduira jusqu’à un quart le salaire d’un pilote.

Le Golfe au sens large est en plein exode des expatriés alors que les travailleurs étrangers, qui constituent la majorité de la population de Bahreïn, du Qatar, du Koweït et des Émirats arabes unis, rentrent chez eux.

Le Comité suprême a déclaré qu’il était en train de passer de la “construction d’une infrastructure de tournoi” à “la livraison des opérations de l’événement”.

“Les effectifs de l’organisation doivent également faire la transition”, indique le communiqué.

.

Previous

L’OMS dit que «des preuves émergent» de la propagation du coronavirus dans l’air

NES & Super NES – Mises à jour du jeu de juillet – Nintendo Switch Online – Nintendo

Next

Leave a Comment

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.