Nouvelles Du Monde

Les musiciens divertissent les touristes pour leur subsistance

Les musiciens divertissent les touristes pour leur subsistance

KHUSHAB :

Les artistes locaux qui divertissent les touristes sur les collines, les lacs et les cascades du district de Khushab sont confrontés à la pauvreté en raison du manque de soutien du gouvernement malgré leur talent et leurs services.

Un activiste social, Malik Shabir Ahmad, a déclaré lors d’un entretien avec The Express Tribune que les artistes se rendaient chaque jour dans les lacs et les parcs avec leurs instruments de musique pour divertir les touristes. Mais leurs services ne sont pas reconnus et ils ne sont pas soutenus financièrement par le gouvernement.

Un artiste folklorique du village de Mardwal, Muhammad Imran, se rendait quotidiennement à Khabeki et Kunhati Bagh avec son tambour, où il hypnotisait les touristes avec son chant et sa musique.

Il a dit qu’il ne pouvait pas faire face à ses dépenses avec les petites sommes offertes par les touristes. Il a également lancé un appel à l’aide du gouvernement pour se produire à plus grande échelle.

Amjad Hussain Amjad de Mouza Dhaka chante très bien car c’est son métier ancestral. Il se produit également lors de mariages dans la région.

Amjad Abbas a déclaré qu’il connaissait bien les chansons de Saraiki, Jog, Thumri et Pahari, mais qu’il avait même du mal à acheter des instruments de musique.

Un leader social de Nowshera, Malik Ikram Afzal, a déclaré qu’une académie devrait être créée par le gouvernement provincial, la société de développement du tourisme et l’administration du district pour promouvoir le talent des artistes folkloriques.

Un habitant de Khora, Zafar Awan, a déclaré que les danses Luddi, Tappa et Bhangra étaient exécutées au rythme des tambours lors des cérémonies de mariage dans la région.

Malik Farooq Awan a déclaré que Shahnai était une caractéristique distinctive des artistes musicaux locaux des villages d’Anga et de Sarki, qui étaient très populaires dans tout le Pendjab.

Il a souligné que le gouvernement devrait patronner les artistes locaux pour préserver le patrimoine culturel de la région.

Paru dans The Express Tribune, le 6 févriere2023.a

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

ADVERTISEMENT