Les momies du monde entier exposent leurs secrets à Draguignan pendant tout l’été

La nouvelle exposition d’été proposée par le conseil départemental du Var à Draguignan présente près de 300 pièces, dont une vingtaine de corps embaumés issus des cinq continents. “Momies: les chemins de l’éternité” est à découvrir du 10 juin au 25 septembre.

Après l’avoir extraite de sa caisse en bois, dans le plus grand des calmes et des respects, les transporteurs déposent la momie sur l’emplacement qui lui est réservé, au centre de l’une des salles du second étage de l’hôtel départemental des expositions (HDE) du Var, à Draguignan.

Attentifs, l’œil précis, Emmanuelle Roubaud et Didier Berthet, respectivement responsable adjointe du HDE et responsable de collection au musée des Confluences de Lyon, procèdent aussitôt au constat d’état. “Cette momie d’homme, ramenée au début des années 1900 par l’ancien directeur du musée d’histoire naturelle de Lyon, est l’une des pièces prêtées par le musée des Confluences”détaille Didier Berthet.

Une pièce historique, parmi les 300 qui enrichissent la nouvelle exposition qu’est en train d’installer le HDE entre ses murs. Toutes étant des prêts issus d’une trentaine de musées et établissements de renom, français – dont le Louvre, la Bibliothèque nationale de France et le musée du quai Branly, mais aussi allemands et danois. Sur trois étages, les visiteurs pourront ainsi découvrir une vingtaine de corps embaumés, humains et d’animaux, de nombreux objets liés aux techniques de momification, ainsi que des ouvrages et extraits de films, reflets de l’inspiration que suscitent les momies dans l’univers culturel.

Inédit, tant par son approche multidisciplinaire que par la qualité des pièces présentées, ce véritable voyage dans le temps promet de titiller l’imaginaire tout en se voulant le plus didactique possible.

Infos pratiques

Aucun aspect de cette exposition n’a été négligé. Surtout pas celui relatif à la pédagogie qui, pour l’ensemble des acteurs impliqués, s’avère être bien plus qu’un “détail”. Dans un esprit de vulgarisation, des visites guidées et conférences, assurées par des historiens et archéologues dont Philippe Charlier, feront ainsi vivre l’exposition. Cette dernière sera également enrichie de cartels explicatifs, d’un catalogue d’exposition pour le moins exhaustif recensant les techniques et dernières avancées scientifiques, et d’audioguides.

Comment réserver?

Les personnes intéressées peuvent d’ores et déjà réserver leur billet d’entrée en ligne, sur le site hdevar.fr. Tarifs: 5€; gratuit pour les moins de 16 ans; 2€ pour les 16-25 ans; 3€ pour les plus de 65 ans; tarif groupe (8 adultes) 3€; tarif famille (au moins 2 enfants) 3€ par adulte; audioguides disponibles en français, anglais, allemand, espagnol et italien, 2€. Assurées par les médiateurs du HDE, les visites guidées se dérouleront du mercredi au dimanche, avec un créneau le matin et deux l’après-midi: 10h30-11h30; 14h30-15h30 et 16h30-17h30.

>> Momies: les chemins de l’éternité, chez Hôtel départemental des expositions du Var, 1 boulevard Maréchal Foch à Draguignan. Ouvert du mardi au dimanche, de 10h à 19h. Plus d’infos au 04 83 95 34 08.

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest

Leave a Reply

Your email address will not be published.

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

ADVERTISEMENT