Les ministres des Affaires étrangères indonésien et néo-zélandais se réunissent pour renforcer le commerce

| |

  • Le commerce entre l’Indonésie et la Nouvelle-Zélande pour l’année se terminant le 30 juin 2020 est passé à 2,38 milliards de dollars (1,585 milliard de dollars).
  • Le ministre néo-zélandais des Affaires étrangères Winston Peters et le ministre indonésien des Affaires étrangères Retno Marsudi se sont réunis mercredi pour discuter de la manière de renforcer les opportunités commerciales en cours.
  • “La Nouvelle-Zélande renforce ses partenariats internationaux alors que nous cherchons à nous remettre de Covid-19 et notre engagement avec des dirigeants régionaux comme l’Indonésie est plus important que jamais.”

Le commerce entre l’Indonésie et la Nouvelle-Zélande pour l’année se terminant le 30 juin 2020 est passé à 2,38 milliards de dollars (1,585 milliard de dollars), soulignant l’importance du commerce entre les deux pays.

Le ministre néo-zélandais des Affaires étrangères Winston Peters et le ministre indonésien des Affaires étrangères Retno Marsudi se sont réunis mercredi pour discuter de la manière de renforcer leurs opportunités commerciales en cours, à la lumière du changement de circonstances provoqué par la pandémie de Covid-19,

“La Nouvelle-Zélande renforce ses partenariats internationaux alors que nous cherchons à nous remettre de Covid-19 et notre engagement avec les dirigeants régionaux comme l’Indonésie est plus important que jamais”, a déclaré Peters lors d’une commission ministérielle conjointe mercredi.

“L’Indonésie est un partenaire essentiel pour la Nouvelle-Zélande. Depuis l’élévation de notre relation à un partenariat global en 2018, nous avons vu notre relation se développer considérablement dans tous les domaines.”

“En tant que partenaires globaux, la Nouvelle-Zélande et l’Indonésie ont le potentiel de faire plus, alors que nous travaillons à reconstruire nos économies dans un nouveau monde Covid”, a déclaré M. Peters.

«La réunion d’aujourd’hui avec le ministre Marsudi a fourni une occasion opportune de discuter de l’impact de la pandémie de Covid-19 dans nos pays respectifs et dans la région au sens large, et de la manière dont nous pouvons travailler ensemble à la reprise commerciale et économique.

“Nous avons également partagé des points de vue sur les questions régionales et réaffirmé notre conviction commune d’une région indo-pacifique ouverte, transparente, fondée sur des règles et inclusive”, a ajouté le ministre des Affaires étrangères de la Nouvelle-Zélande.

Lors de la réunion, Peters et Marsudi ont adopté le premier plan d’action Indonésie-Nouvelle-Zélande dans le cadre du Partenariat global.

Le plan d’action trace une direction claire pour les relations entre les deux pays pour la période 2020-2024.

(Photo d’archive – Crédit: page Facebook de Winston Peters août 2018).

.

Previous

L’Italie prolonge l’état d’urgence du coronavirus – Monde

Maxima investira 50 millions d’euros dans le développement de ses magasins cette année

Next

Leave a Comment

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.