Les marchandises de Hong Kong destinées à l’exportation vers les États-Unis doivent être étiquetées fabriquées en Chine

PHOTO DE FICHIER: Une vue générale des terminaux à conteneurs de Kwai Tsing pour le transport de conteneurs maritimes à Hong Kong, Chine, le 25 juillet 2018. REUTERS / Bobby Yip

(Reuters) – Les marchandises fabriquées à Hong Kong pour l’exportation vers les États-Unis devront être étiquetées comme étant fabriquées en Chine après le 25 septembre, selon un avis du gouvernement américain publié mardi.

Cette décision fait suite à l’imposition par la Chine d’une loi sur la sécurité nationale à Hong Kong et à la décision américaine de mettre fin au statut spécial de l’ancienne colonie britannique en vertu du droit américain, intensifiant les tensions bilatérales qui montaient déjà à cause des tarifs de guerre commerciale et de la gestion de l’épidémie de coronavirus.

La dernière étape verra les entreprises de Hong Kong soumises aux mêmes tarifs de guerre commerciale que les exportateurs de Chine continentale, si elles soumettaient des produits à ces droits, a déclaré l’avis des douanes et de la protection des frontières américaines.

Elle a déclaré que 45 jours après sa publication, les marchandises «doivent être marquées pour indiquer que leur origine est« Chine »».

La décision a été prise après que les États-Unis ont déterminé que Hong Kong n’était “plus suffisamment autonome pour justifier un traitement différencié par rapport à la Chine”.

Trump a fait du discours dur contre la Chine une caractéristique de sa campagne de réélection en novembre.

Vendredi, les États-Unis ont imposé des sanctions à la directrice générale de Hong Kong, Carrie Lam, et aux anciens et actuels chefs de police de la ville accusés de restreindre les libertés politiques dans l’ancienne colonie britannique.

En représailles, la Chine a imposé lundi des sanctions à 11 citoyens américains, dont des législateurs du Parti républicain de Trump.

Le secrétaire américain au Trésor, Steven Mnuchin, a déclaré lundi que les entreprises de Chine et d’autres pays qui ne se conforment pas aux normes comptables américaines seront radiées de la cote des bourses américaines à partir de la fin de 2021.

Reportage de Kanishka Singh à Bengaluru; édité par John Stonestreet

.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.