Les livres 2019

0
53

Comme il est arrivé il y a quatre ans avec Soumission, la nouvelle la plus récente cette année la signe Michel Houellebecq. Sérotonine (Anagrama) explique la décadence vitale d'un homme du ministère de l'Agriculture âgé de 46 ans, qui examine ses histoires d'amour qui ont échoué tout en analysant la crise du secteur primaire français et se gonfle d'antidépresseurs. Au fil des ans, le sens de l'humour de Houellebecq a été rude, et la misogynie de ses personnages est devenue amère et difficile à digérer, comme le lait de toutes les vaches qui apparaissent dans le roman.

Les débuts de Quintana

Premiers romans qui feront probablement du bruit

Comme il l'a fait Lluís Llach avec Mémoire des yeux peints (Empúries, 2012), le chanteur de Sopa de Cabra a publié en mars son premier roman, Entre ciel et terre (Colonne), situé dans la ville des années 50 à Barcelone et mettant en vedette un jeune homme qui étudie à l’école des beaux-arts. C’est dans ce contexte qu’il connaît deux femmes qui "marqueront toujours leur destin", avance l’éditorial.

Jordi Lara, connu des lecteurs grâce aux récits de Une machine à raser les oiseaux la nuit (2008) i Lapin mystique (2016), publie son premier roman Edicions de 1984, Six jours d'août. Un autre auteur de récit publié en format long est Jordi Masó: un an après La bibliothèque fantôme femme à savoir Un hiver à Corfou (Males Herbes), où il explique le périple d'un homme gris sur un bateau qui navigue à travers la Méditerranée et cache un mystère que Masó raconte avec ingéniosité.

Le barceloní Carlos Zanón, qui a publié des romans comme Taxi (2017) i Je suis allé à Johnny Thunders (2014), a été chargé de reprendre la série du détective Carvalho, créée par Manuel Vázquez Montalbán au début des années 70. Le premier cas du personnage s'appelle Problèmes d'identité et l'a publié sur Planet le 15 janvier. Pour le moment, aucun détail de l'argument du livre n'a été avancé. Avec La fille de l'espagnol -venuda dans 21 pays au dernier salon à Francfort-, Karina Sainz Borgo décrit la situation extrême du Venezuela aujourd’hui. En espagnol, Lumen le publie.

Douze retours attendus

Publier Murakami, Jonasson, Soler, Pastor et Haruf

La piqûre (Column) est le roman "émotionnel et intime" avec lequel Sílvia Soler sera mis à jour deux ans après Les vieux amis. Expliquez comment trois frères ont hérité de la maison d’Alella où ils ont grandi et ont décidé de vivre. UNE Persécution (L'autre), Toni Sala Cela promet de fortes émotions dans l'histoire d'une femme qui découvre un jour que l'homme avec qui elle partait a tué son partenaire il y a des années. Murakami ferme la brochure en janvier La mort du commandant (Empúries / Tusquets), mettant en vedette un peintre isolé dans la vieille maison d'un artiste qui passe les derniers jours de sa vie dans un asile. aussi Jonas Jonasson Repesca le grand-père du centenaire avec lequel des milliers de lecteurs ont été conquis par Sant Jordi en 2012. Le titre est aussi explicite que la première partie, Le grand-père qui est revenu pour sauver le monde (Salamandre). Certains des retours en avant des paroles anglaises sont UN M. Hommes, dont Angle publie un nouveau volume d'histoires, Jours affreux ; Kent Haruf, qui ferme une trilogie avec Bénédiction (Littérature périscope / maison aléatoire); Margaret Atwood, auteur de Neuf mauvaises histoires (Salamandre), je Julian Barnes, avec le roman La seule histoire (Angle / Anagramme).

Maria Barbal, avec Ami écossais (Colonne), renvoie aux années de l'après-guerre au cours desquelles il a été défini Pierre concassée, un roman d'une grande popularité. Marc Pastor, une décennie après La mauvaise femme, retourne au genre noir avec Les anges me regardent (Amsterdam), où il propose une enquête de police pour un double crime dans l'actuel Barcelone. Joan Benesiu, après avoir remporté le Llibreter et El Crexells avec Géants de glace le 2015 va publier Nous serons Atlantis à Periscope en février Le narrateur du roman coïncide avec un homme extravagant que l’on voit clandestinement avec Clara, une jeune femme qui s’occupe d’une vieille dame croate. En mars, l’un des noms les plus anciens du catalan, Joaquim Carbó, publiera son roman le plus complet et expérimental, Trottoir. La volonté, dans Males Herbes, mettant en vedette un auteur en petites heures.

La force de la jeunesse

Portell, García Tur, Dalmau, Mas Craviotto et Bardera

Xavier Mas Craviotto ouvre avec Mort lente (L'Altra), lauréat du dernier prix Documenta, un roman sur deux frères qui tentent de vaincre la mort prématurée de leurs parents. À 22 ans, il est probablement le plus jeune narrateur de la scène catalane actuelle. Sebastià Portell, avec 26, publie Ariel et les corps (Empúries), hommage à la & # 39; Orlando de Virginia Woolf d'un personnage qui vit l'amour d'une manière "provisoire et déconcertante". Un an après Les restes – Prix Just M. Casero – Víctor García Tur a remporté le Mercè Rodoreda avec les histoires de Le pays des aveugles, où il ré-élabore des histoires de certaines de ses références, parmi lesquelles il y a H.G. Wells, Ursula K. Le Guin, Herman Melville et Jorge Luis Borges. UNE Le chemin des ronces (Angle), Alba Dalmau met en place 25 étages interconnectés dans une petite ville des États-Unis au milieu du XXe siècle, confirmant – Normes (2017) – la force et l'unicité de sa voix. Damià Bardera, Enfin, après sept recueils de contes publiés dans El Cep et Nansa en moins d’une décennie, il réalise une anthologie de sa production – publiée et inédite – en Un cirque dans la cour de la maison (Empúries).

Dix vues cohérentes

Le charme des classiques de la lecture comme Duras et Camus en catalan

La douleur C’est l’un des grands textes autobiographiques de Marguerite Duras qui ne sera plus inédite en catalan grâce à Edicions LaBreu. Ils traduisent Blanca Llum Vidal et Arnau Pons. Ce dernier a également traité Thomas l'Obscurde Maurice Blanchot (Flaneur) et du troisième recueil de poèmes publié par LaBreu de Paul Celan, Barres de langue. "Nous apportons la brillance et la douleur, nous avons le nom", peut-on lire dans l'un des textes du volume, Blanc et lumière. Deux des traductions les plus tentantes de l'hiver proviennent de la main de Lleonard Muntaner: Míriam Cano a pris soin de Lettres à un ami allemanddeAlbert Camus, je Xavier Montoliu présente Depuis plus de 2000 ans, de Mihail Sebastian, parue pour la première fois en 1934, quand un jeune étudiant juif joue, boit et tombe amoureux de Romance pendant les guerres, où l'antisémitisme génocidaire de la Seconde Guerre mondiale commença à se transformer. Même dans la section des textes classiques, Club Editor publiera à la fin de l'année une nouvelle traduction de " Le châteaude Franz Kafka, en charge de Joan Ferrarons. Les éditions de 1984 feront également mémoire avec la traduction de Miquel Cabal de PétersbourgdeAndrei Beli, roman du début du XXe siècle dans lequel un étudiant aux préoccupations révolutionnaires reçoit le mandat d’attaquer son père, un haut responsable de l’empire russe.

Le bon goût et l'exigence de Quid Pro Quo seront démontrés une fois de plus avec la publication de " Argus l'aveugle ou les rêves de mémoirede Gesualdo Bufalino; La princesse de Clèvesde Madame de la fayette, je La psyché de la lunede Marcel Schwob.

Essai et poésie

Psychanalyse, structuralisme et les vers d'Atwood et de Carver

Graisse, de Jason Stanley – et publié par Blackie Books – promet de faire mémoire sur les origines et les motivations de l'ultra populaire. Un titre qui pourrait faire une entreprise est La mort de la véritéde Michiko Kakutani (Galaxia Gutenberg), dans laquelle la critique de livre implacable de la New York Times – déjà à la retraite – le bilan des premiers mois du gouvernement nord-américain dirigé par Donald Trump. Attic Books en publiera un Roland Barthes inédit en catalan, Le plaisir du texte, et aussi Art et beauté au moyen âgedeUmberto Eco. Angle enchère pour une répétition Virginia Woolf, Tuer l'angeet lancement des débats Dictionnaire d'amour de la psychanalysedeÉlisabeth Roudinesco, l'un des grands biographes de Sigmund Freud.

Dans la poésie, Edicions de 1984 publie l’anthologie inédite de Margaret Atwood faite par Montserrat Abellóet Anagram compile un Nous tous les vers qu'il a écrits Raymond Carver, connu principalement pour ses histoires. Jaume Subirana a traduit Billy Collins pour Godall, et Lumen rencontre un Paysage au grain de sable Certains des meilleurs poèmes du Nobel Wislawa Szymborska. Trois auteurs primés publient également un nouveau livre: Marc Rovira, avec Soir (Prix Miquel de Palol); Carles Rebassa, avec Sons sales (Prix Carles Riba), i Teresa Pascual, avec Verticale (Prix Ausiàs March).

Fin est le titre avec lequel Karl Ove Knausgard le sextet autobiographique se termine Mon combat, qui a commencé avec La mort du père. Les six volumes ajoutent plus de 3 500 pages. Le dernier, publié en mars par Altra et Anagrama, en contient plus de 1 000 et explique, avec le détail habituel du norvégien, le calvaire de la famille que l'auteur avait adopté avant la parution du premier volume: des déclarations sur Le père et # L'alcoolisme n'a pas la grâce de son gars Gunnar. Knausgard propose en outre une digression historique généreuse mêlant Hitler, Heidegger et Celan.

La dernière livraison de Mon combat Ce sera la plus importante nouveauté autobiographique de l'hiver. Le dernier prix Cervantes, Ida Vitale, enregistrera ses années au Mexique en Palais de Shakespeare (Lumen), Marta Marín Dome, jusqu'ici connue pour ses textes d'essai sur Joaquim Amat-Piniella, sera libéré en se souvenant de son père dans La fuite était la plus belle chose que nous ayons eue (Club des rédacteurs). Rat, timbre de Enciclopèdia Catalana qui dirige actuellement Francesc Orteu, publiera un troisième livre de San Mao, Des journaux de nulle part. Enfin, Edicions de 1984 traduit en catalan les récits biographiques qui Joseph Mitchell Il s’est consacré à un voyageur new-yorkais qui a d'abord travaillé toute sa vie dans une histoire orale de l'humanité, la splendide Le secret de Joe Gould.

Trois auteurs avec un endossement approuvé en 2019 sont Joan Brossa, Iris Murdoch et Víctor Català. Le premier commémore le centenaire de la naissance à partir de janvier et motivera les rééditions – telles que l’essai de Jordi Coca, Le piédestal est les chaussures (1971) -, l'approche biographique du critique d'art Arnau Puig, Déchets, écussons et moqueurs (Comanegra) et l'anthologie Poèmes transgressés (Nordique). En 2019, le romancier irlandais Iris Murdoch aura vu le jour il y a 100 ans. Lumen, un éditeur qui a publié de nombreux romans, retrouvera deux de ses livres les plus ambitieux, Le prince noir je Le rêve de Bruno. Cent cinquante ans après la naissance de Víctor Català, l’auteur continuera de défendre l’auteur auprès du Club Editor avec la publication du volume de récits qui comprend sa première étape Drames ruraux, Ombres, Caires vivants ).

Grâce à l'adaptation cinématographique de Le blues de Beale Street, 1984 publie en catalan ce roman de James Baldwin. Amsterdam et Asteroid vont se relancer Trilogie de Claus et LucasdeKristof échappe, mettant en vedette deux jumeaux inquiétants. Enfin, Attic Books parie pour Le monde dans lequel nous vivons, où Victorian Anthony Trollope a analysé la corruption anglaise de la seconde moitié du 19ème siècle.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.