Les inondations font 12 morts en Jordanie et forcent les touristes à fuir Petra

AMMAN: Le bilan des inondations soudaines en Jordanie s'est élevé à 12 samedi et près de 4 000 touristes ont été évacués de l'ancienne ville de Pétra dans un déluge de quatre mètres de haut.

Dans la ville de Maan, dans le sud du pays, les autorités ont ouvert un refuge pour des dizaines de personnes dont les maisons étaient entourées d'eau.

Parmi les 12 personnes décédées figuraient deux enfants et un plongeur qui participaient aux opérations de sauvetage. Deux des corps ont été retrouvés samedi.

Parmi les personnes confirmées mortes se trouvaient six personnes trouvées dans la région de Madaba, au sud-ouest de la capitale, Amman. À l'est, trois personnes ont été tuées près de Dabaa sur la route du désert et une autre près de Maan, dans le sud.

Les équipes de recherche sillonnaient les vallées près de la ville historique de Madaba, à la recherche d'une jeune fille toujours portée disparue, a déclaré le porte-parole de la Défense civile, Iyad Amru.

L’armée jordanienne a déployé des hélicoptères et des véhicules tout terrain pour participer aux opérations de recherche et de sauvetage après que les eaux de crue aient coupé l’autoroute Desert Highway.

Les autorités ont interdit tous les voyages touristiques et déclaré l'état d'urgence dans la ville portuaire d'Aqaba, dans la mer Rouge, alors que la pluie se poursuivait.

Le dernier torrent est arrivé deux semaines après que 21 personnes, pour la plupart des enfants, ont été tuées dans des inondations soudaines près de la mer Morte. Les ministres du Tourisme et de l'Education ont démissionné suite aux inondations de la Mer Morte.

L'eau a atteint jusqu'à quatre mètres vendredi dans certaines parties de Petra et dans le désert adjacent de Wadi Musa.

La porte-parole du gouvernement, Jumana Ghunaimat, citée par l'agence de presse jordanienne, a déclaré que les évacuations seraient effectuées en coordination avec les conseils locaux des municipalités et des provinces, les directeurs des travaux publics et de la sécurité publique ainsi que la défense civile.

Des dizaines de personnes ont été blessées et des dizaines d'autres évacuées lorsque les maisons ont été inondées.

Les inondations de vendredi sont survenues deux semaines après que 21 personnes, y compris des collégiens, aient été tuées lors d'inondations soudaines près de la mer Morte. Les ministres jordaniens du tourisme et de l'éducation ont démissionné après l'incident.

À Petra, la principale attraction touristique de Jordanie, de fortes pluies ont commencé vers 13 heures. et a duré environ 40 minutes.

Vers 15h Un torrent d’eau a coulé à travers le canyon d’accès étroit et escarpé du site, inondant la région en quelques minutes, a déclaré Rafael Dorado, 41 ans, touriste originaire d’Espagne.

Il observa depuis un temple au sommet d'une colline dans la région et vit d'autres visiteurs se précipiter vers les hauteurs. Certains ont été évacués par des camions et d'autres sont partis à pied.

Suleiman Farajat, l'administrateur en chef à Petra, a déclaré que le site resterait fermé samedi pour des opérations de nettoyage, mais qu'il rouvrirait probablement dimanche. Il n'avait jamais vu une inondation d'une telle intensité. "C’est vraiment, je ne dirais pas effrayant, mais surprenant à quel point l’inondation a été énorme", a-t-il déclaré.

Ailleurs, la montée des eaux a entraîné la fermeture d'une route du désert. Dans la province de Mafraq, les responsables ont déclaré que la plupart des personnes vivant près des rivières et des vallées avaient été évacuées vers les hauteurs.

Ghunaimat dit que plusieurs personnes sont portées disparues et que les recherches se poursuivent.

Au Koweït, des inondations soudaines après de fortes pluies ont tué samedi un homme de 30 ans et endommagé des routes, des ponts et des maisons. L'homme décédé a été emporté alors qu'il tentait de sauver sa famille de leur maison submergée.

Le Premier ministre Sheikh Jaber Moubarak Al-Sabah a présidé une réunion du Cabinet d'urgence et les écoles seront fermées dimanche par précaution.

.

Leave a comment

Send a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.