International Les incendies en Australie provoquent de nouvelles évacuations massives...

Les incendies en Australie provoquent de nouvelles évacuations massives | International

-

Les autorités australiennes ont demandé à 240 000 personnes d’évacuer les zones à haut risque en raison de menaces d’incendie dans le sud du pays, dans l’État de Victoria. Les flammes ont jusqu’à présent détruit plus de dix millions d’hectares, ce qui est déjà la pire saison d’incendies de forêt de l’histoire du pays en raison de la grande superficie brûlée – en 2009, les pertes en vies humaines ont été pires. Le Premier ministre de Victoria, Daniel Andrews, a demandé aux gens d’être vigilants et prêts à évacuer s’ils le demandaient.

«Même avec la pluie à Melbourne (capitale de Victoria), avec de meilleures conditions prévues pour la semaine prochaine, il y a un long chemin à parcourir dans ce qui a été une saison des incendies sans précédent. Bien sûr, nous savons que nous avons encore de nombreuses semaines à venir », a déclaré Andrews dans des déclarations recueillies par Reuters. Les autorités d’autres États touchés par les incendies, comme la Nouvelle-Galles du Sud et l’Australie-Méridionale, ont également exhorté la population à être vigilante et à partir si nécessaire.

Cette nouvelle demande des autorités intervient une semaine après qu’Andrews lui-même a ordonné l’évacuation de 100 000 personnes à Victoria, déclarant la situation de catastrophe dans six régions de l’État. Cette évacuation a été cataloguée par les médias locaux comme “la plus importante de l’histoire de Victoria”. À son tour, alors que les gens se sont jetés sur les routes à la recherche d’un endroit sûr la semaine dernière, 4000 personnes ont commencé à être évacuées de Mallacoota, au sud de cet État, où elles ont été piégées sur les plages à cause des incendies. À Victoria, plus de 1,3 million d’hectares ont déjà brûlé et il y a 19 foyers actifs.

La situation alarmante a poussé des milliers de personnes à manifester vendredi à Melbourne contre le Premier ministre australien Scott Morrison, accusé de mauvaise gestion de crise. Parmi les revendications des manifestants figuraient l’augmentation du nombre de pompiers, l’adoption de mesures urgentes contre le changement climatique et la démission du Premier ministre lui-même.

Preuve de la gravité de la situation dans le sud du pays, un rapport du gouvernement indique que jusqu’à vendredi, 104 parcs et réserves naturelles ont été brûlés à Victoria, selon Le Sydney Morning Herald. L’incendie de ces zones d’une grande biodiversité était principalement dû aux incendies d’East Gippsland, où les flammes ont brûlé avec une virulence particulière la semaine dernière. “A ce jour, les incendies ont brûlé, principalement, des zones à haute valeur naturelle, affectant 9% des zones les plus riches en biodiversité de l’Etat”, indique le rapport. Le document indique que 70% des forêts tropicales de l’État se trouvent parmi les zones qui ont brûlé.

D’un autre côté, l’ampleur des incendies a amené de nombreux gouvernements à manifester leur solidarité avec les autorités australiennes. Des pays comme les États-Unis et le Canada ont envoyé des troupes pour aider aux tâches d’extinction. Vendredi même, le roi Salman d’Arabie saoudite a eu une conversation téléphonique avec Morrison, ont rapporté les deux gouvernements. Dans ce document, le monarque a déclaré “la volonté du royaume de fournir toute l’aide possible à l’Australie pour surmonter cette catastrophe”.

Jusqu’à présent, 27 personnes sont mortes dans tout le pays depuis octobre. La saison des incendies a commencé beaucoup plus tôt que la normale dans un pays où l’été commence en décembre. Déjà en novembre, les incendies étaient particulièrement graves dans des États comme le Queensland (à l’est du pays) et la Nouvelle-Galles du Sud (dont la capitale est Sydney). Dans cette dernière région, près de cinq millions d’hectares ont été brûlés, soit environ la moitié de ce qui a été brûlé dans tout le pays. La terrible crise a poussé le Premier ministre à annoncer en début de semaine la création d’un fonds pour les personnes touchées par les incendies, qui disposera d’une dotation initiale de 1 240 millions d’euros.

.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Latest news

Carte des coronavirus: quels pays sont touchés?

En moins de trois mois, le nouveau coronavirus qui a émergé en Chine s'est propagé à plus de 84...

Joe Coulombe, qui a fondé le trader Joe’s, décède à 89 ans

Joseph Coulombe, qui en 1967 a analysé quelques tendances culturelles, ajouté ses instincts de vente au détail et créé...

Must read

You might also likeRELATED
Recommended to you