Les gendarmes d’Eure-et-Loir ont multiplié les contrôles à la veille de la Saint-Sylvestre

A la veille du réveillon de la Saint-Sylvestre, une vingtaine de gendarmes d’Eure-et-Loir étaient déjà sur le terrain, ce jeudi 30 décembre, pour mener des opérations de contrôles sur plusieurs grands axes routiers du département.

Des militaires du peloton motorisé de Thivars et des brigades motorisées de Janville, Dreux, Nogent-le-Rotrou et Châteaudun ont été mobilisés, de 15 heures à 19 heures, sur six points de contrôles.

Des contrôles routiers en Eure-et-Loir pour “quadriller le territoire” pendant les vacances

Yannis Bouzar, directeur de cabinet du préfet d’Eure-et-Loir, s’est déplacé sur l’un de ces dispositifs, en bordure de la RN 154, à Bonville (Gellainville). Il était accompagné du lieutenant-colonel Gabriel Lothe, commandant en second du groupement de gendarmerie départementale d’Eure-et-Loir.

Yannis Bouzar explique :

“A travers ces opérations et celles qui seront menées le soir du 31 décembre, nous voulons marquer le coup. On souhaite que  les gens sachent que s’ils prennent la route dans des conditions qui ne sont pas appropriées à la conduite, les forces de l’ordre seront là.”

Yannis Bouzar (directeur de cabinet du préfet d’Eure-et-Loir)

Postés deux des côtés de la RN 154, à Bonville, ce jeudi 30 décembre, les gendarmes ont multiplié les contrôles sur réquisition du procureur de la République de Chartres. “Cela nous permet de mener des investigations qui peuvent aller jusqu’à la saisie du véhicule”, précise le lieutenant Brice Dabard, qui a piloté l’opération à Bonville.

Six permis de conduire retirés lors d’un contrôle routier nocturne à Nogent-le-Phaye

Les militaires ont intercepté un homme qui était au volant de sa voiture malgré l’annulation administrative de son permis de conduire. Son véhicule, immatriculé dans le Loiret, devrait lui être confisqué au minimum pendant sept jours.

Un autre automobiliste, qui conduisait sans permis, a été contrôlé positif aux stupéfiants, en récidive. “Des produits stupéfiants se trouvaient à l’intérieur du véhicule”, relève le lieutenant Brice Dabard. Âgé d’une cinquantaine d’années, le conducteur, originaire de Dordogne, a été placé en garde à vue au peloton autoroutier de Thivars.

Pour la soirée de la Saint-Sylvestre, 121 gendarmes seront sur le pont dans le département. “L’objectif est de lutter contre l’insécurité routière et d’éviter que des rassemblements illégaux, comme des rave-parties, soient organisés”, explique le lieutenant-colonel Gabriel Lothe, commandant en second du groupement de gendarmerie départementale d’Eure-et-Loir. De nombreux contrôles routiers seront menés. “Cette année, comme les établissements de nuit sont fermés, nous allons mailler l’ensemble du territoire pour contrôler un maximum d’automobilistes“, prévient  le lieutenant-colonel Gabriel Lothe.

Hélène Bonnet

.

Previous

Une intense tempête de grêle surprend Alicante à l’aube | Radio Alicante | Cadeau

La plus récente application lucrative de l’argent sans capital décembre 2021, enregistrez-vous et obtenez 15 000 IDR, payant prouvé

Next

Leave a Comment

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.