Les EAU nient la communication inexacte des données et ajoutent que la vaccination pourrait être requise chaque année

| |



une personne debout devant une voiture: UAE Covid-19


© Motivate Publishing
Emirats Arabes Unis Covid-19

Les EAU ont nié toute suggestion d’inexactitude dans les données qu’ils partagent autour de la pandémie.

«Il a été récemment noté que les déclarations officielles annoncées par les autorités ont été remises en question, a lu mardi un tweet de l’Autorité nationale de gestion des crises et des catastrophes.

«Nous soulignons qu’il existe un système intégré pour enregistrer toutes les données relatives à la pandémie conformément aux normes internationales les plus strictes.»

«Nous appelons le public à enquêter sur l’exactitude et à toujours prendre les données de leurs sources officielles et à s’abstenir de remettre en question les efforts de tous ceux qui ont travaillé pour contenir cette pandémie.»

Les EAU sont devenus le premier pays au monde où le nombre de tests dépasse la population totale depuis le début de la crise pour les pays de plus d’un million d’habitants.

Mardi, les Émirats arabes unis ont signalé un total de 3601 infections, sa plus forte augmentation quotidienne de nouveaux cas depuis que le virus a éclaté au début de l’année dernière.

Les nouveaux cas ont été détectés à la suite de 175 249 tests effectués pour dépister le virus.

Lis: Mise à jour sur Covid-19: les EAU signalent 3 601 cas, la plus forte augmentation quotidienne des infections; le nombre de morts traverse 800

READ  Steven Van Gucht s'inquiète: «La diminution des infections a ...

Le nombre total de cas est maintenant passé à 285 147, dont 259 194 patients qui se sont depuis remis de la contagion.

Les responsables ont réaffirmé que ce pays avait lancé la campagne nationale de vaccination après avoir confirmé sa sécurité et après avoir «dépassé avec succès ses phases scientifiques nécessaires qui s’étalaient sur un an, notant qu’il répondait aux normes internationales dans la fabrication de vaccins.

Il existe actuellement trois vaccins homologués pour utilisation dans le pays: Sinopharm, Pfizer-BioNTech et Sputnik V. Ceux-ci sont administrés gratuitement aux résidents et aux citoyens du pays dans divers centres à travers les EAU. L’âge minimum admissible pour recevoir le vaccin a été abaissé à 16 ans.

Les EAU se seraient classés au deuxième rang mondial en doses quotidiennes la semaine dernière, avec une moyenne de 6,06 doses pour 100 personnes. C’est également le cinquième pays au monde à fournir des doses de vaccination contre le Covid-19 après les États-Unis, la Chine, le Royaume-Uni et Israël.

Mardi, le ministère de la Santé du pays a déclaré que le nombre total de doses fournies s’élevait à 2 677 675 avec un taux de distribution de vaccins de 27,07 doses pour 100 personnes.

Le Dr Farida Al Hosani, porte-parole officielle du secteur de la santé des EAU, a déclaré que les gens pourraient avoir besoin de se faire vacciner contre Covid-19 chaque année. De nouvelles variantes de Covid-19 sont apparues récemment, a déclaré Al Hosani, ajoutant que plus le virus est mutant, plus il est possible de se faire vacciner chaque année contre lui.

Previous

PH enregistre 2 245 nouveaux cas de COVID-19, le plus élevé depuis novembre; morts supplémentaires à 95 ans

Les stocks chinois finissent en hausse alors que des données optimistes signalent une reprise rapide des usines

Next

Leave a Comment

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.