nouvelles (1)

Newsletter

Les dirigeants séparatistes appellent Poutine à annexer des régions après de faux référendums

Norway, désormais le plus grand fournisseur de gaz de l’Europe, renforcera la sécurité autour de ses installations pétrolières, a-t-il déclaré à la suite d’allégations de sabotage sur les pipelines de la mer Baltique de Nord Stream.

“Le gouvernement a décidé de mettre en place des mesures pour renforcer la sécurité sur les sites d’infrastructure, les terminaux terrestres et les plates-formes sur le plateau continental norvégien”, a déclaré mardi le ministre norvégien de l’Énergie, Terje Aasland, dans un communiqué.

L’annonce est intervenue après trois fuites de gaz inexpliquées, précédées de deux explosions, survenues lundi sur les pipelines Nord Stream 1 et 2, ainsi que de récentes observations de drones signalées par des compagnies pétrolières autour de leurs plateformes dans les eaux norvégiennes.

Les dirigeants européens ont imputé les fuites au sabotage.

Après les observations des drones, l’Autorité norvégienne de sécurité pétrolière a appelé plus tôt cette semaine à “une vigilance accrue de la part de tous les opérateurs et compagnies maritimes sur le plateau continental”, notant qu’ils pourraient provoquer un accident ou une attaque.

Les inquiétudes se sont intensifiées après les fuites de gaz spectaculaires sur les pipelines de Nord Stream reliant la Russie à l’Allemagne sous la mer Baltique.

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

ADVERTISEMENT