Les chauffeurs de taxi et les chauffeurs privés font face à des contrôles améliorés

0
2

Queue de taxi la nuitCopyright de l'image
Getty Images

Tous les chauffeurs de taxi et les chauffeurs privés peuvent être soumis à une vérification approfondie du casier judiciaire aux termes des nouvelles propositions du gouvernement.

Le Département des transports a lancé une consultation sur de nouvelles directives en matière de licences afin de mieux protéger les passagers vulnérables.

L'année dernière, un rapport gouvernemental a révélé que les lois en vigueur régissant les conducteurs n'étaient pas «adaptées au monde moderne».

La consultation visera également à déterminer si les cabines et les véhicules de location privés devraient être équipés d'un système de vidéosurveillance.

Tous les systèmes d’enregistrement vidéo seraient cryptés afin que les images ne puissent être consultées que si un crime était signalé.

Le gouvernement a également déclaré qu'il introduirait des normes nationales minimales pour les conducteurs.

Cela inclurait l’établissement d’une base de données nationale sur les licences et empêcher éventuellement les conducteurs d’exploiter des centaines de kilomètres de leur lieu de licence.

  • Pourquoi mon taxi est-il d'une autre ville?

Dans le système actuel, une personne qui se voit refuser une licence de taxi par une autorité locale d'Angleterre et du pays de Galles peut se rendre dans une autre région où l'autorité de délivrance des licences peut être plus indulgente.

Parmi les autres mesures de sécurité proposées, il est recommandé aux conseils de veiller à ce que chaque conducteur subisse une vérification de ses antécédents et une vérification du casier judiciaire améliorée.

La consultation durera jusqu'au 22 avril.

Le ministre des Taxis, Nusrat Ghani, a déclaré: "Alors que la grande majorité des conducteurs sont en sécurité et agissent de manière responsable, nous avons vu trop de cas dans lesquels les chauffeurs de taxi et de minicab ont utilisé leur travail pour s'attaquer aux personnes vulnérables, aux femmes et aux enfants.

"Ces règles garantiraient que les conducteurs sont en mesure de transporter des passagers, tout en assurant la sécurité des personnes tout en empêchant les personnes malintentionnées de prendre le volant d'un taxi ou d'un mini-cab."

  • Un chauffeur de taxi perd son permis après le refus d'un chien-guide

L'année dernière, il est apparu que des permis de taxi étaient délivrés à huis clos aux conducteurs reconnus coupables d'infractions, notamment de crimes sexuels contre des enfants et de conduite imprudente.

À l'heure actuelle, une autorité compétente en matière de licences, telle qu'un conseil, doit décider si une personne est "en forme" avant de délivrer une licence de taxi ou de location privée.

Bien que certaines directives aient été publiées, il n’existe aucune règle légale sur la manière de déterminer si une personne est "une personne apte et convenable".

Le DfT a déclaré que les nouvelles directives seront cohérentes à travers le pays.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.