les bloqueurs de publicité menacés?

0
22

Dans un document Manifest V3 (non encore finalisé), des modifications ont été apportées au fonctionnement des extensions dans Chrome. Google insiste pour un changement profond du modèle WebExtensions.

Chrome Web Store,Ce document n'est pas nouveau et Google avait déjà évoqué ce sujet l'année dernière pour une introduction en 2019, avec l'ambition d'améliorer la sécurité, la confidentialité et de garantir les performances. Pourtant, une controverse a récemment émergé. Elle est liée à l'API webRequest et présente des limitations de sorte que les bloqueurs de contenu utilisent à la place la nouvelle API déclarativeNetRequest dans les extensions.

Cette nouvelle API " permet aux extensions d'indiquer à Chrome quoi faire avec une requête donnée, plutôt que de demander à Chrome de transférer la requête vers l'extension. "Google veut que declarativeNetRequest soit la principale API de blocage de contenu dans les extensions.

Le problème est que pour Raymond Hill, si l’API déclarativeNetRequest est le seul moyen pour les bloqueurs de contenu de fonctionner, il écrit que les extensions uBlock Origin et uMatrix qu’il gère depuis des années ne fonctionneront plus.

D'autres développeurs de bloqueurs de publicités – même pour d'autres types d'extensions – ont également réagi dans le même sens. Raymond Hill souligne également qu'avec l'API déclarativeNetRequest, le nombre maximal de règles qu'une extension peut spécifier est de 30 000, ce qui serait insuffisant pour la liste de blocage EasyList, par exemple.

Certains estimaient qu'Adblock Plus ne serait pas touché, mais il a déclaré que les modifications proposées l'affecteraient de la même manière que tout autre bloqueur de publicité.

Rien n'est gravé dans le marbre, cependant. Le document Manifest V3 est toujours sous forme brouillon et Google indique qu'il travaille avec les développeurs sur les modifications à venir.

A 9to5Google, un porte-parole de Google a déclaré: " Nous voulons nous assurer que tous les cas d'utilisation fondamentaux sont toujours possibles avec ces modifications et nous travaillons avec les développeurs d'extensions pour nous assurer que leurs extensions continuent à fonctionner. "

Dans tous les cas, rappelez-vous que c'est à partir du 9 juillet que le bloqueur de publicité intégré à Google Chrome sera actif à l'échelle mondiale.

.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.