Les Autrichiens se sentent en sécurité – encore plus que les années précédentes

| |

La plus grande menace de crise économique et d’inflation.

Wien. Près de 97% des Autrichiens se sentent «très en sécurité» (72%) ou «assez sûrs» (25%). Le sentiment de sécurité “a de nouveau fortement augmenté entre décembre 2019 et juin 2020”, a souligné dimanche le ministre de l’Intérieur Karl Nehammer (ÖVP) en réponse à une récente enquête. La moitié considérait le comportement de la police dans la crise corona comme «approprié» et 28% comme «plutôt approprié».

La population se considère également comme «peu» ou «non menacée» par certains domaines problématiques actuels. La crise économique et l’inflation sont la cause la plus préoccupante, dont 31% se sentent «assez menacés» et 13% se sentent «très menacés». Près d’un tiers voient la réduction des retraites ou l’incapacité de les financer comme une menace. Environ un quart craignent des réductions des prestations sociales ou le démantèlement de l’État-providence, tandis que la hausse du chômage menace douze pour cent «assez» et neuf pour cent «très».

Pour l’enquête au nom du ministère de l’Intérieur, 1511 personnes âgées de 16 ans et plus ont été interrogées par Makam Research dans toute l’Autriche du 29 mai au 18 juin. très sûr »ou« assez sûr »en Autriche. Il y a également eu une légère amélioration des valeurs du sentiment de sécurité à la maison, passant d’environ 94% les deux années précédentes à environ 97% dans l’enquête après la phase de verrouillage.

Interrogés sur leur confiance dans la police, 43% des personnes interrogées ont répondu par «complètement», 48% par «principalement» et 8% par «moins». Un total de 78 pour cent ont évalué le comportement de la police dans la crise corona de la mi-mars au 1er mai comme «approprié» ou «plutôt approprié à la situation». Cependant, 12% étaient d’avis que la police avait agi «plutôt exagérément face à la situation» et 4% avait agi «exagérément».

55 pour cent ont jugé les mesures corona du gouvernement fédéral comme «appropriées à la situation» et 30 pour cent comme «plutôt appropriées». (APA)

(“Die Presse”, édition imprimée, 08/10/2020)

Previous

#GeenDorHout: “ Il ne s’agit pas d’un groupe à risque anonyme, mais de personnes ”

La société indienne de livraison de nourriture Zomato propose aux femmes un “ congé menstruel ”

Next

Leave a Comment

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.