nouvelles (1)

Newsletter

L’équipe de volley-ball a également perdu contre la Chine au Mondial et ne sortira pas du groupe de base – ČT sport – Télévision tchèque

Après la défaite de mercredi face à l’Argentine, fatale à l’équipe tchèque dans la lutte pour la quatrième place, l’entraîneur Jannis Athanasopulos a changé le onze de départ. Petra Faltínová de Prostejov a pris la place du capitaine Andrea Kossányiová sur le smash.

“Je l’ai découvert un moment avant le match, alors que nous nous embrassions. Personne ne m’a dit la raison. Peut-être que la raison était qu’elle se repose”, a déclaré Faltínová. Cette fois, Veronika Dostálová a joué au libéro à la place de Daniela Digrinová.

L’équipe asiatique est entrée en force dans le match et a rapidement pris une avance de 4-0. L’équipe tchèque s’est ensuite imposée et a joué courageusement au volley-ball. “Nous sommes entrés dans le match avec la tête claire, nous voulions jouer un bon sport. Je pense que nous avons réussi”, a déclaré la balayeuse Michaela Mlejnková à la télévision tchèque.

Dès le deuxième set, le match était absolument égal. La polyvalente Gabriela Orvošová, qui a récolté 20 points, et la contreuse Pavlína Šimáňová ont été particulièrement efficaces pour attaquer les médaillées de bronze en titre chinoises. Sous le maillot chinois, le bloqueur de plus de deux mètres Juan Sin-yüe a été dominant dans les moments décisifs.

Le deuxième set s’est terminé à égalité, mais sur le score de 22:22, les Chinoises ont marqué trois fois de suite. Les deux dernières balles appartenaient à leur capitaine Jüan Sin-Jüe. Elle a d’abord bloqué une réception trop longue de Mlejnková puis a bloqué Faltínová.

Le troisième set était égal. Les volleyeurs tchèques ont mené 16:12 grâce à plusieurs erreurs chinoises en attaque, mais les favoris se sont rattrapés et la décision a finalement été prise.

Les joueurs tchèques ont sauvé deux balles de match, mais n’ont plus atteint le point de set, et les Chinois ont terminé le match à la troisième balle de match. “C’est dommage que nous n’ayons pas gagné au moins une manche. C’est là que la force des Chinoises s’est manifestée”, a regretté Dostálova.

L’entraîneur Athanasopulos a salué la performance de ses protégés. “De très, très petits détails ont fait la différence. Je pense que c’était un bon combat. Nous avons joué du bon volley-ball”, a-t-il déclaré.

Alors que la Chine n’a pas perdu un set même lors du quatrième match de la Coupe du monde, les volleyeuses tchèques n’ont encore perdu que des sets contre le Brésil et l’Argentine. Ils affronteront la Colombie samedi à partir de 18 heures.

Ce sera un duel pour la cinquième place du groupe. Les Colombiens sont actuellement dessus avec un point, après avoir mené 2:1 en sets dans le derby sud-américain avec l’Argentine.¨

Mais ils ont perdu les deux sets suivants et, comme la Tchéquie, ils ne peuvent plus accéder au groupe des huit. Les volleyeurs tchèques ont également remporté deux sets, mais ils les ont récupérés en deux matchs, ils attendent donc toujours le premier point du tableau.

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

ADVERTISEMENT