L’Equateur ordonne la suppression de la sécurité supplémentaire d’Assange à l’ambassade de Londres

L’Equateur ordonne la suppression de la sécurité supplémentaire d’Assange à l’ambassade de Londres
BelfastTelegraph.co.uk
Le président équatorien, Lenin Moreno, a ordonné le retrait immédiat de la sécurité supplémentaire affectée à l’ambassade du pays à Londres, où le fondateur de WikiLeaks, Julian Assange, a résidé depuis 2012.
https://www.belfasttelegraph.co.uk/news/world-news/ecuador-orders-removal-of-extra-assange-security-at-london-embassy-36919889.html
https://www.belfasttelegraph.co.uk/news/world-news/article36919887.ece/9b7ea/AUTOCROP/h342/bpanews_74da1ba3-011c-4761-84a9-1defadeaadce_1

Email

Le président équatorien, Lenin Moreno, a ordonné le retrait immédiat de la sécurité supplémentaire affectée à l’ambassade du pays à Londres, où le fondateur de WikiLeaks, Julian Assange, a résidé depuis 2012.

Une brève déclaration du Secrétariat national des communications de l’Equateur a indiqué que désormais la mission diplomatique aurait “une sécurité normale similaire au reste des ambassades équatoriennes dans le monde”.
La déclaration n’a pas dit pourquoi la décision a été prise.

Julian Assange extradition
En mars, le gouvernement équatorien a coupé la connexion Internet de M. Assange suite à son activité sur les médias sociaux dénonçant l’arrestation d’un politicien séparatiste catalan.
L’Equateur lui a accordé l’asile à son ambassade de Londres en 2012 où il est resté enfermé depuis.
Le pays a essayé de trouver une solution qui permettrait à M. Assange de partir sans menace d’arrestation, mais sans succès.

Share This Post

Post Comment

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.