Home » Le Vietnam exhorte les hôpitaux privés à servir les patients de Covid-19

Le Vietnam exhorte les hôpitaux privés à servir les patients de Covid-19

by Nouvelles

Le Vietnam exhorte les hôpitaux privés à fournir des soins complets aux patients de Covid-19.

REPUBLIKA.CO.ID, HANOI — Le ministère vietnamien de la Santé a exhorté jeudi (29/7) les hôpitaux privés à participer au traitement des patients atteints de COVID-19. La nation d’Asie du Sud-Est est aux prises avec une augmentation des infections déclenchées par la variante hautement contagieuse du Delta.

Après avoir réussi à contenir le virus pendant longtemps pendant la pandémie, le Vietnam est confronté à une augmentation record des infections quotidiennes depuis un pic de cas fin avril. Le Vietnam a signalé 133 000 cas pendant la pandémie, dont 85 % ont été enregistrés au cours du mois dernier.

“La variante Delta détruit tous les gains anti-pandémiques”, a déclaré vendredi le ministre de la Santé Nguyen Thanh Long lors d’une réunion du cabinet. Reuters, Vendredi (30/7).

Les établissements de santé privés doivent fournir des lits, des équipements et du personnel pour traiter les patients atteints de COVID-19 à la demande des autorités, a déclaré le ministère dans un communiqué séparé. Le Vietnam a maintenu une politique qui exige que les citoyens confirmés positifs pour COVID-19 soient traités dans les hôpitaux publics.

Cependant, comme le nombre de cas augmente rapidement et que le taux d’occupation des hôpitaux augmente, les personnes de la classe des cas asymptomatiques à l’épicentre de l’épidémie de Ho Chi Minh-Ville sont autorisées à s’auto-isoler à la maison. Lors d’une visite dans la ville vendredi, le président Nguyen Xuan Phuc a exhorté les autorités à accélérer la mise en œuvre de la vaccination.

Le Vietnam compte 98 millions d’habitants. Le pays a jusqu’à présent administré 5,5 millions de doses du vaccin COVID-19, mais seulement environ 550 000 personnes ont été complètement vaccinées. Les autorités porteront la responsabilité si les vaccinations continuent de ralentir, a déclaré Phuc aux responsables de la ville.

“Nous essayons d’éteindre le feu, pas seulement d’empêcher les gens de se brûler”, a-t-il déclaré.

La propagation rapide de l’infection a entraîné des restrictions à la circulation des personnes dans près d’un tiers du pays. Hanoï et Ho Chi Minh-Ville sont désormais sous verrouillage. Dans 17 provinces du sud, des restrictions ont également été imposées.

Des dizaines de salles temporaires pour les soins aux patients ont été installées dans un certain nombre d’usines et de plantations qui ont été reconverties. Le Vietnam a signalé 1 022 décès dus au COVID-19 pendant la pandémie, bien que le chiffre réel devrait être légèrement plus élevé.

Citant des données du centre de contrôle des maladies de Ho Chi Minh-Ville, le journal d’État Tien Phong a déclaré jeudi que le nombre de morts dans la ville s’élevait à 1 057.

source : Entre

.

You may also like

Leave a Comment

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.