Le transport à Kharkiv ne sera pas arrêté, malgré les bombardements

Les transports publics ne seront pas arrêtés à Kharkiv, malgré l’augmentation du nombre de bombardements. Le maire de Kharkiv, Igor Terekhov, a déclaré que des modifications seraient apportées au programme de circulation.

“Jusqu’à présent, il n’y a pas de conditions préalables pour arrêter le fonctionnement des transports publics. Il est clair que nous allons modifier le mode de fonctionnement, puisque hier soir les Russes ont frappé le dépôt. Les citoyens peuvent également descendre à la station de métro pendant les bombardements”, dit Terekhov.

Le maire de la ville a déclaré que chacun a le droit de décider de son séjour à Kharkov pendant la guerre, cependant, il a recommandé que les habitants se promènent moins dans la ville.

Rappelons que, tard dans la soirée du 20 juin, l’un des missiles balistiques russes a touché le dépôt du métro de Kharkov. Une personne a été blessée. Au moins trois trains ont été endommagés.

Bon 21 juin Kharkiv et la région ont subi des bombardements massifs occupants russes. Au total, 8 personnes sont mortes (4 à Kharkiv), 12 ont été blessées (11 à Kharkiv).

Lisez des messages urgents et importants sur la guerre de la Russie contre l’Ukraine sur la chaîne RBC-Ukraine à Télégramme.

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest

Leave a Reply

Your email address will not be published.

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

ADVERTISEMENT