Le scandale diplomatique au Moyen-Orient s’intensifie. L’Arabie saoudite fait pression sur le Liban contre le Hezbollah

| |

Auteur de photos, AFP

Légende de la photo,

Les relations du Liban avec les pays du golfe Persique ont longtemps été tendues en raison du groupe chiite radical Hezbollah et de l’influence croissante de l’Iran. Sur la photo, les drapeaux de l’Arabie saoudite, de Bahreïn et du Liban (de gauche à droite) dans l’une des boutiques de Bagdad

La crise diplomatique dans les relations du Liban avec les pays du Golfe s’aggrave. Plusieurs États de la région ont immédiatement expulsé les ambassadeurs libanais et l’influente Arabie saoudite a également interdit l’importation de marchandises en provenance de ce pays du Moyen-Orient.

Le Koweït a rappelé samedi son ambassadeur de Beyrouth et a donné 48 heures à l’ambassadeur du Liban au Koweït pour quitter le pays. Plus tôt, l’Arabie saoudite et Bahreïn ont annoncé des décisions similaires.

La crise diplomatique est une nouvelle confrontation entre l’Arabie saoudite sunnite et le groupe chiite radical Hezbollah, qui entretient des liens étroits avec l’Iran et est souvent appelé le dirigeant de facto du Liban.

Que s’est-il passé?

La raison de l’expulsion des ambassadeurs libanais des trois pays du Golfe était la déclaration du ministre libanais de l’Information Georg Kordahi, dans laquelle il condamnait les actions de la coalition arabe dirigée par Riyad au Yémen.

Previous

Fruits que peuvent manger les diabétiques, voici la liste

Un commerçant poignardé en tant que suspect, le chef de la police et le personnel font l’objet d’une enquête

Next

Leave a Comment

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.