Home » Le Real Madrid, nouveau leader de la Liga avec un triple ex aequo en tête

Le Real Madrid, nouveau leader de la Liga avec un triple ex aequo en tête

by Nouvelles

Benzema et Carvajal célèbrent le but du Real Madrid.
EFE

La troisième journée de LaLiga Santander a laissé un week-end d’émotions avant la premier arrêt pour les matchs des équipes nationales de la saison 2021-22. Certains des favoris pour le titre, comme Barcelone ou le Real Madrid, ont remporté des victoires au minimum. Séville, quant à lui, n’a pas pu passer le match nul contre Elche. Et l’Atlético de Madrid, champion en titre, a récupéré un point dans le temps additionnel lorsque son match à domicile contre Villarreal semblait perdu.

Avec les résultats du week-end, la Liga fait sa semaine de congé avec six équipes à égalité en haut du tableau avec sept points (deux victoires et un nul). Parmi eux, le Real Madrid est le leader en termes de différence de buts la plus élevée (+4) et de buts marqués (8). Après les Blancs, Séville et Valence font match nul, également avec +4 et 5 buts en faveur, tandis que Barcelone est avec +3 et l’Atlético de Madrid et Majorque avec +2.

Au bas du tableau, Getafe et Alavés clôturent le classement avec zéro point après avoir accumulé plein de défaites, et le Celta de Vigo les accompagne dans les places de relégation avec une seule unité.

” style=”largeur : 100 % ; hauteur : automatique ; largeur max : 100 % ;” hauteur=”495″ largeur=”880″ alt=””/>


11

La 3e journée de Liga, en images
EFE

Majorque – Espagnol (1-0)

Un seul but de Dani Rodriguez a donné à l’équipe des Baléares sa deuxième victoire de la saison, ce qui en fait l’une des révélations du début de saison en partageant la tête avec les grands favoris en tant que nouveau promu. L’Espanyol, qui a terminé à dix en raison d’une expulsion de Sergi Gómez lors du dernier jeu, reste en bas du tableau avec deux points, sans connaître la victoire ni avoir marqué de but jusqu’à présent.

Valence – Alaves (3-0)

Le groupe semble renaître au début de la scène Bordalás. Après quelques années convulsives et avec pratiquement aucune signature, l’équipe valencienne a retrouvé le chemin de la victoire et a battu Alavés à domicile par trois buts à zéro grâce aux buts de Wass, Soler et Guedes. Les Vitorianais, pour leur part, n’ont pas marqué un seul point en début de campagne.

Celta – Athlétique (0-1)

Iñaki Williams il a été le buteur du but qui a donné la victoire aux habitants de Bilbao à Balaídos. Ceux de Marcelino ont été plus performants et ont mis à profit leurs chances, restant au milieu de tableau avec cinq points et sans connaître la défaite, tandis que son adversaire reste dans les places de relégation.

Elche – Séville (1-1)

Les habitants d’Elche sont confirmés comme l’une des équipes à considérer cette saison bien qu’ils ne commencent pas avec une grande affiche. A cette occasion, un but de Enzo Roco leur a donné l’avantage face à l’équipe de Lopetegui, qui n’a pu faire match nul que grâce à un but de Mais Nesyri. Avec ce marqueur, les sevillistas trébuchent pour la première fois du parcours, bien qu’elles restent à égalité en tête.

Real Sociedad – Levante (1-0)

Au stade d’Anoeta, Barrenetxea était l’auteur du but qui donne la deuxième victoire consécutive au Saint-Sébastien, contre un Levante qui ne connaît pas le triomphe dans les trois matchs joués. Ceux d’Imanol, qui ont débuté le parcours avec un mauvais pressentiment au Camp Nou, sont ainsi accrochés à la voiture de tête du tableau, avec un point de moins que les six co-leaders.

Betis – Real Madrid (0-1)

Un peu de Dani Carvajal, qui s’est imposé après une longue série de blessures, a donné la victoire à l’équipe de Carlo Ancelotti à Benito Villamarín, permettant aux Blancos de se positionner comme les leaders de la Liga. Le Betis fait partie des 10 équipes qui n’ont encore gagné aucun match.

Barcelone – Getafe (2-1)

Parti solvable de l’équipe de Barcelone, qui a prévalu avec les objectifs de Sergi Roberto et Memphis Depay, surmonter le but à l’extérieur marqué par son ancien joueur Sandro Ramírez. Ceux de Koeman, parmi lesquels Griezmann n’apparaissait pas à outrance, figurent parmi les leaders du championnat, tandis que les azulones n’ajoutent aucun point avec Míchel en tête.

Rayo Vallecano – Grenade (4-0)

La victoire du jour. Les Vallecanos sont revenus jouer un premier match dans leur stade et ils l’ont résolu avec tant de Álvaro García, Trejo, Nteka et Comesaña, contre une équipe de l’ex-sélecteur Robert Moreno qui n’en finit pas de s’emballer dans ces premiers jours

Cadix – Osasuna (2-3)

Retour dans les dernières minutes de la boîte rouge contre Cadix qui a péché dans la détente alors qu’il semblait qu’il pouvait prendre un bon butin. Alex Fernández a marqué les deux buts pour les locaux, tandis que Kike García, Roberto Torres et David García, ces deux derniers déjà dans le temps additionnel, ont marqué les buts des visiteurs.

Atlético – Villarreal (2-2)

Résultat incroyable pour la journée. Lorsque le sous-marin avait le jeu en main, déjà à la 96e minute et avec 1-2 en sa faveur, avec tout le Wanda Metropolitano attendant que l’arbitre indique la fin, un geste absurde dans lequel Mandi a essayé de rendre le ballon et son gardien Rulli n’était pas bien placé a fini par assumer le match nul. Auparavant, Trigueros et Danjuma avaient marqué pour Emery et Luis Suárez pour les locaux.

.

You may also like

Leave a Comment

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.