le rappeur Travis Scott libère un public en fusion

le rappeur Travis Scott libère un public en fusion

Après la performance remarquable de Lil Pump en début d'après-midi, il a fallu un rappeur du calibre de Travis Scott pour enflammer la foule de Lollapalooza Paris. Avant le concert, les murmures se sont intensifiés jusqu'à l'arrivée du DJ, perché au sommet d'une immense tour noire. Après quelques "bangers" Drake ou Schoolboy Q pour garder les festivaliers, le public peut enfin exulter. Le rappeur de Houston arrive sur scène en courant, portant un t-shirt Ying-Yang sur lequel est écrit "Down to earth" (" pieds sur terre "). Travis Scott utilise une mise en scène grandiose pour complimenter son piège déchaîné. Des flammes de plusieurs mètres de hauteur montent en scène chaque fois que les puissantes basses résonnent dans l'hippodrome de Longchamp.#TRAVIS SCOTT @ Lollapalooza 2018 pic.twitter.com/dJ4qdw77iG– Gweltaz (@ exodus1969) 21 juillet 2018"Un concert pour les fous" Dès le début de son concert, Travis Scott donne le ton. Il demande au public encore un peu timide de "tout donner" ce qu'il a. «Ce concert est pour les fous, les vrais, si tu n'es pas prêt la porte est là», s'exclame-t-il d'un ton un peu provocateur.
Le concert de Travis Scott à Lollapalooza était un meurtre.
Introduction sur les chapeaux de roue: "C'est un concert pour les vrais enragés, si vous avez peur qu'il soit encore temps de partir, la sortie est derrière." – Léon (@ Pouet81) 21 juillet 2018Il suffit de dire que le système a fonctionné comme le public a répondu à son appel. Grzegorz, un jeune étudiant polonais, était dans la fosse pendant toute la performance. Complètement épuisé, il n'a pas eu une seconde de répit. "C'était une performance incroyable et énergique, il donne tout et il contrôle bien le public", dit-il à bout de souffle.
La foule deliriumRapidement, la compagne de Kylie Jenner n'hésite pas à tomber le T-shirt pour l'offrir à un fan, invité à l'accompagner le temps d'une chanson. Ce dernier est sorti de la scène en se jetant dans la foule avec un plongeon digne d'un athlète olympique.
Après avoir dévoilé une chanson inédite de son nouvel album, le très attendu "Astroworld", Travis Scott revient aux classiques avec "Mamasita". La performance monte alors en crescendo lorsque le rappeur de 27 ans interprète ses plus grands tubes comme "Pick up the Phone" ou son duo avec SZA "Love Galore". Énergique jusqu'à la fin, il termine son concert en apothéose en interprétant la chanson que tout le monde attendait, son tube mondial "Goosebumps". C'est dans l'hystérie générale que l'artiste sort de la scène après une performance aussi courte qu'épuisante.

Alternativement joker, calme et absolument déchaîné, Travis Scott a offert un spectacle unique au public parisien.
© Nicko Guihal / Lollappalooza

Wilfried est l'un des derniers à partir, toujours abasourdi par la performance colossale du rappeur. «Je l'ai vu dans ses premiers jours et il s'est vraiment amélioré, il a beaucoup donné et nous a demandé beaucoup d'énergie tout en nous gardant en vie», dit-il. Une fois la foule dispersée, il ne reste qu'un champ vide dans la terre restituée, seul vestige de la folie qui a eu lieu il y a quelques minutes.

Leave a comment

Send a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.