le plan social annulé, une victoire pour les employés

Il vient de recevoir la décision du tribunal. Ce père de cinq enfants a été licencié en 2017 par le fournisseur d’équipements GM & S. L'invalidation du plan de protection de l'emploi, vendredi 12 octobre par la cour d'appel de Bordeaux, en Gironde, ne rendra pas son travail, mais ouvre la perspective d'une nouvelle indemnisation, beaucoup plus consistante. Avec cinq ans d’ancienneté, certains n’avaient droit qu’à une indemnité d’environ 1500 euros. L’année dernière, GM & S, sous-traitant automobile de La Souterraine (Creuse), avait été liquidé malgré une bataille longue et pénible livrée par les employés. Au printemps, ils avaient même menacé de faire sauter leur commerce avec des bouteilles de gaz à l'extérieur. Un acheteur a finalement été trouvé, mais environ 157 personnes sur 277 ont été licenciées, avec un plan social tenant compte principalement de l'ancienneté des employés et non de leur compétence. C'est ce que la cour critique aujourd'hui. La saga GM & S n’est pas terminée, car les salariés exigent également des compensations des donneurs d’ordre de la société, PSA et Renault. Ils leur reprochent de ne pas avoir honoré leurs engagements en termes de commandes. La JTLes autres rubriques de la JTA se lisent également.

Leave a comment

Send a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.