Le personnel de la garderie a secrètement filmé en train de donner des coups de pied aux animaux qui pleuraient

Le personnel de la garderie a secrètement filmé en train de donner des coups de pied aux animaux qui pleuraient

Le personnel d'une garderie a été filmé secrètement en train de donner des coups de pied à des animaux qui pleurent.

Les anciens employés de The Doggy Den à Sheffield, qui ont dit qu'ils avaient trop peur pour révéler les «abus horribles» dans la crainte de perdre leur emploi, ont partagé des vidéos sur les médias sociaux.

Tom Greatorex, directeur de The Doggy Den, a déclaré que les vidéos avaient été prises il y a plus de 18 mois par des employés qui ne travaillaient plus pour l'entreprise et qui présentaient des «incidents isolés».

Jess Hutcheson, qui a travaillé au Doggy Den pendant huit mois en 2017, a pris trois vidéos montrant des membres de l'équipe qui semblaient lancer des chiens et lancer des jouets.

L'homme de 26 ans qui vit à Chesterfield a déclaré: «J'ai pris ces vidéos en mars l'année dernière et j'en ai informé mon manager.

«Je voulais souligner l'abus plus tôt mais j'avais trop peur de faire quoi que ce soit avec eux car je ne voulais pas perdre mon travail.

«Certains des chiens attaquaient vicieusement d'autres chiens, et je sais qu'un toiletteur a été mordu par un chien qui était sous sa garde.

Le personnel semble donner un coup de pied à deux chiens dans une vidéo (Photo: Caters News Agency)

«Il n'y avait jamais assez de membres du personnel pour s'occuper des chiens.

«Je suis sorti quelques mois après avoir filmé les images parce que je ne pouvais plus travailler là-bas.

Dans l'une des vidéos, au moins 20 chiens remplissent une pièce de la garderie sur Little London Road, seuls deux membres du personnel les surveillent.

Dans plus de séquences, les animaux de compagnie peuvent être vus arpenter une grande pièce vide.

Dans une autre vidéo, un dalmatien peut être entendu gémir et pleurer dans une cage à l'arrière du bâtiment.

Tom Greatorex, directeur de The Doggy Den, a déclaré que les vidéos ont été prises lors d'incidents isolés (Photo: Caters News Agency)

Un autre ancien maître-chien du centre, qui ne voulait pas révéler son nom, a filmé un clip qui semble montrer un chien qui se fait tirer dessus.

La femme a dit: «J'ai travaillé au Doggy Den pendant 15 mois et à ce moment-là, j'ai été témoin d'un horrible abus de chiens.

«Il y avait trop de chiens pour les membres du personnel, les chiens se battaient tout le temps; les chiots ont été placés dans la même pièce que les chiens adultes; les chiens étaient stressés et frustrés.

«Je suis parti parce que j'ai été mordu par un chien et que je ne pouvais plus supporter le stress et la pression.

«Il ne devrait y avoir qu'une trentaine de chiens dans le bâtiment et il devrait y avoir un membre du personnel pour six chiens.

Une vingtaine de chiens peuvent être vus avec seulement deux membres du personnel qui s'occupent d'eux (Photo: Caters News Agency)

«Nous avions entre 40 et 60 chiens chaque jour, et bien qu'il y ait 14 membres du personnel, il n'y en avait pas plus de quatre pour superviser les chiens.

Selon les lignes directrices officielles sur l'état des animaux, le nombre de chiens par équipe ne devrait pas dépasser six chiens par membre du personnel.

Il a atteint 40C sur le tube aujourd'hui alias la température de l'enfer réelIl a atteint 40C sur le Tube et ça va seulement devenir plus chaud

Le site Web de Doggy Den indique que le centre fournit un environnement sûr pour les animaux avec «beaucoup de personnel qualifié disponible en tout temps».

M. Greatorex, qui a ouvert The Doggy Den en 2013, a déclaré dans un communiqué: "Ces vidéos ont été prises à partir de notre CCTV il y a plus de 18 mois par des employés qui ne travaillent plus pour l'entreprise.

«Je peux assurer nos clients et clients qu'il s'agit d'incidents isolés et que les membres du personnel en question ont maintenant quitté l'entreprise.

Un dalmatien peut être vu en train de pleurer dans une cage à l'arrière du bâtiment (Photo: Caters News Agency)

"Je peux dire à 100% que ce genre d'abus ne se produit pas chez nous.

«Le personnel que je travaille pour moi est digne de confiance et j'ai des gestionnaires expérimentés qui aiment travailler à The Doggy Den.

"J'appellerai le conseil aujourd'hui et je les inviterai à venir inspecter la prémisse, car nous voulons dire la vérité sur ce que nous faisons ici et non sur ce qui a été décrit dans les vidéos.

«Je suis également heureux que la RSPCA vienne nous inspecter si elle le souhaite.

Leave a comment

Send a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.