nouvelles (1)

Newsletter

Le Pakistan frappé par les inondations devrait suspendre le remboursement de sa dette (document de l’ONU)

Le Pakistan devrait suspendre les remboursements de la dette internationale et restructurer les prêts avec les créanciers après les récentes inondations qui ont aggravé la crise financière du pays, a rapporté vendredi le Financial Times, citant une note politique de l’ONU.

Le journal a déclaré que le mémorandum, que le Programme des Nations Unies pour le développement partagera avec le gouvernement pakistanais cette semaine, stipule que les créanciers du pays devraient envisager un allégement de la dette afin que les décideurs puissent donner la priorité au financement de sa réponse à la catastrophe plutôt qu’au remboursement d’un prêt.

Le Pakistan a estimé les dégâts à 30 milliards de dollars, et le gouvernement et le secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres, ont imputé les inondations au changement climatique.

Le mémo proposait en outre une restructuration de la dette ou des échanges, où les créanciers renonceraient aux remboursements en échange de l’acceptation par le Pakistan d’investir dans des infrastructures résilientes au changement climatique, a déclaré FT.

A lire aussi: Lavrov défend la Russie lors d’une confrontation à l’ONU en proie à la colère contre l’Ukraine

Les inondations ont touché 33 millions de Pakistanais, infligé des milliards de dollars de dégâts et tué plus de 1 500 personnes, ce qui fait craindre que le Pakistan ne puisse pas honorer ses dettes.

commentaires

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest

Leave a Reply

Your email address will not be published.

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

ADVERTISEMENT