Home » Le monde promet 4 milliards de dollars pour réparer les dommages causés par COVID à l’éducation

Le monde promet 4 milliards de dollars pour réparer les dommages causés par COVID à l’éducation

by Nouvelles

LONDRES (AP) – Les gouvernements et les entreprises internationaux ont promis plus de 4 milliards de dollars pour éduquer 175 millions d’enfants dans le monde et empêcher les chances d’une génération d’être gâchées par la pandémie de coronavirus.

Les engagements sont intervenus jeudi lors d’une conférence à Londres organisée par la Grande-Bretagne, le Kenya et l’organisation de financement le Partenariat mondial pour l’éducation.

L’ancienne Premier ministre australienne Julia Gillard, qui préside le partenariat, a déclaré que les dons lui permettaient d’atteindre son objectif de lever 5 milliards de dollars au cours des cinq prochaines années,

Le Premier ministre britannique Boris Johnson, qui s’est adressé à la conférence aux côtés du président kenyan Uhuru Kenyatta, a fait de l’éducation des filles un projet phare de son gouvernement conservateur et fait pression pour que 40 millions de filles supplémentaires soient scolarisées dans le monde d’ici 2026.

Il a déclaré aux délégués de la conférence que l’éducation était “la solution miracle… qui peut résoudre pratiquement tous les problèmes qui affligent l’humanité”.

La Grande-Bretagne a promis 430 millions de livres (600 millions de dollars) au Partenariat mondial pour l’éducation. Mais Johnson fait face à des critiques pour avoir réduit le budget du développement international du Royaume-Uni de 0,7% du revenu national à 0,5%, réduisant ainsi environ 4 milliards de livres (5,6 milliards de dollars) de projets qui aident les plus vulnérables du monde.

Le gouvernement affirme que la réduction est temporaire et nécessaire en raison du coup économique causé par la pandémie.

You may also like

Leave a Comment

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.