Le ministre ukrainien des Affaires étrangères a promis d'introduire de nouvelles sanctions à l'encontre de la Fédération de Russie à la suite des élections au Donbass - Panorama international

KIEV, le 10 novembre. / Tass /. Le ministre ukrainien des Affaires étrangères, Pavel Klimkin, a déclaré à nouveau illégales les élections dans les républiques populaires de Donetsk et de Lougansk (DNR et LNR) menacées d’instaurer de nouvelles sanctions contre la Fédération de Russie. Ce Klimkin a déclaré samedi sur sa page sur le réseau social Gazouillement.

"Il y aura certainement une punition, notamment sous la forme de sanctions", a-t-il déclaré dans une vidéo publiée. Klimkin a ajouté que l'Ukraine et ses partenaires travaillent maintenant sur de nouvelles sanctions.

Le dimanche 11 novembre, les élections des chefs et des députés des conseils populaires se dérouleront dans les RPD et les LPR. Kiev officiel a déclaré que les élections dans les républiques du Donbass violent les lois ukrainiennes et sont contraires aux accords de Minsk. À Moscou, la tenue d'élections a été qualifiée de mesure dans ces conditions. Comme l'a expliqué le plénipotentiaire de la Fédération de Russie du groupe de contact Boris Gryzlov, l'ensemble des mesures signées à Minsk le 12 février 2015 (Minsk-2) ne régit que les élections municipales dans le Donbass et les élections des chefs et des parlements du DPR et LPR ne sont pas des municipalités, donc le processus de Minsk n’est pas formellement contradictoire.

Cependant, à Kiev et dans un certain nombre de pays occidentaux, ils ont refusé de reconnaître le droit des républiques de tenir des élections dans le Donbass.

Leave a comment

Send a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.