Nouvelles Du Monde

Le milieu de l’aviation confronté à une pénurie de main-d’œuvre.

Le milieu de l’aviation confronté à une pénurie de main-d’œuvre.

Que ce soient des pilotes, des mécaniciens ou des agents de bord, la pénurie de personnel frappe de plein fouet le domaine de l’aviation, alors que des dizaines de milliers de postes sont à pourvoir en Amérique du Nord.

Il manquerait déjà 12 000 mécaniciens, soit 14% du nombre total d’employés qu’il faudrait pour atteindre le plein emploi selon un rapport publié en mars par la firme Brink.

D’ici 2026, quelque 24 000 postes de pilotes seront également à pourvoir selon les prévisions de.

Cette pénurie de personnel cause déjà des maux de tête aux compagnies d’aviation qui doivent couper dans leurs services et leurs dessertes.

De leur côté, les classes des écoles de pilotage n’affichent pas complet.

L’aéroport de Saint-Hubert a d’ailleurs tenu une journée portes ouvertes samedi afin d’encourager les jeunes à se lancer dans ce domaine.

“On a souvent l’impression que devenir pilote, c’est compliqué et devenir agent de bord, c’est compliqué, alors ce qu’on essaye de démocratiser aujourd’hui c’est le fait qu’on peut prendre n’importe qui et le transformer en agent de bord en 7 semaines”, indique le vice-président de Chrono aviation, Dany Gagnon.

“C’est vrai que ça coûte cher, ajoute-t-il. Ça coûte aujourd’hui entre 50 et 60 000$, mais jamais depuis les 30 dernières années, il y a eu un meilleur moment qu’aujourd’hui pour devenir pilote.”

Voyez les explications dans la vidéo ci-dessus

dans un article qui peut avoir un bon classement dans Google.
#Pilotes #recherchés #pénurie #maindœuvre #frappe #plein #fouet #milieu #laviation
publish_date]

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

ADVERTISEMENT