Le Manitoba connaît un grand pic avec 30 nouveaux cas de COVID-19

WINNIPEG – Les responsables provinciaux de la santé ont annoncé qu’il y avait 30 nouveaux cas de COVID-19 au Manitoba.

Le Dr Brent Roussin, l’administrateur en chef de la santé publique de la province, a fait l’annonce jeudi après-midi.

Parmi les nouveaux cas, 18 se trouvent dans la région sanitaire de Prairie Mountain, 11 dans la région sanitaire du Sud et un cas dans la région sanitaire de Winnipeg.

Le nombre total de cas depuis début mars est désormais de 474.

Roussin a rappelé aux Manitobains que le COVID-19 demeure une préoccupation.

“Les numéros de cas d’aujourd’hui nous rappellent que le COVID-19 n’est pas fini avec nous – que nous devons encore prendre ces précautions fondamentales que nous avons si bien appris jusqu’à présent”, a-t-il déclaré.

«Nous sommes déjà venus ici et nous nous en sommes sortis grâce à ces principes fondamentaux. C’est donc ce rappel que les Manitobains doivent s’en tenir à ces principes fondamentaux et nous allons encore aplatir cette courbe.

Le taux de positivité du test actuel est de 0,90%.

Il y a 10 personnes à l’hôpital, dont 5 en soins intensifs. Roussin a déclaré qu’il y avait 118 cas actifs et 348 personnes se sont remises du virus.

Le bilan des morts reste à huit.

Mercredi, 564 tests ont été effectués portant le total à 95 547 depuis début février.

Roussin a également mentionné qu’il y avait une exposition potentielle au COVID-19 sur un vol d’Air Canada de Montréal à Winnipeg.

Le vol AC 8595 a eu lieu le 29 juillet et les lignes concernées sont de 16 à 22.

On dit aux personnes dans les rangées touchées de s’auto-isoler pendant 14 jours et de surveiller les symptômes et les passagers du vol et non dans les sièges affectés doivent s’auto-surveiller pour détecter les symptômes, puis s’isoler si des symptômes se développent.

Roussin a ajouté qu’ils ne veulent pas ajouter plus de restrictions pour les Manitobains et que si les principes fondamentaux sont respectés, ils n’auront pas à le faire.

Il a toutefois noté que malgré le nombre élevé de cas, la majorité sont déjà liés à des cas connus et la transmission communautaire continue d’être faible au Manitoba.

Roussin a également abordé la question de la ventilation des données des Manitobains sur les cas en disant qu’ils cherchent à avoir plus de sous-régions où des cas ont été identifiés. Jeudi, la province a signalé un groupe de 28 cas de COVID-19 à Brandon.

«Je mets vraiment en garde les Manitobains sur la façon dont ils utilisent ces données. Nous voulons que les Manitobains se sentent informés. Je travaille pour les Manitobains, nous voulons donc entendre leurs préoccupations», a-t-il dit, «Mais encore une fois, nous avons répertorié une grappe à Brandon en ce moment, donc si vous habitez à Brandon, vous devez pratiquer l’hygiène des mains en tout temps, à distance physiquement autant que possible, rester à la maison lorsque vous êtes malade. Si vous ne vivez pas à Brandon, vous devez pratiquer l’hygiène des mains autant que possible, vous devez physiquement éloigner dans la mesure du possible, et vous devriez rester à la maison lorsque vous êtes malade. “

Roussin a ajouté: «Cette information ne devrait pas vraiment changer la façon dont les Manitobains agissent, car peu importe où vous vous trouvez, vous devriez vous en tenir à ces principes fondamentaux.

.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.