Le Koweït suit les Saoudiens dans la réduction des prix du pétrole pour l’Asie

Le Koweït est devenu le deuxième membre de l’OPEP à réduire ses prix pour l’Asie ce mois-ci après que l’Arabie saoudite a réduit ses prix à l’exportation pour la première fois en quatre mois.

Selon un rapport de Reuters citant un document koweïtien, l’exportateur a réduit les prix du brut d’exportation du Koweït pour les livraisons de pétrole en juin vers l’Asie jusqu’à 4,95 dollars le baril par rapport au mois précédent, soit une prime de 4,35 dollars par rapport aux références DME Oman et Platts Dubai.

Le Koweït a également abaissé le prix de son Super Light Crude de 4,95 $ le baril à 4,70 $ au-dessus des références DME Oman et Platts Dubai.

Les prix du pétrole koweïtien ont atteint un niveau record en mai, note le rapport. Cependant, il semble que les fermetures en Chine commencent à inquiéter les exportateurs, les incitant à ajuster les prix.

Saudi Aramco a réduit ses prix à l’exportation du pétrole pour la première fois en quatre mois cette semaine alors que la Chine verrouille des villes avec des millions d’habitants dans la poursuite de sa politique zéro-Covid.

Selon un Bloomberg rapportAramco a réduit le prix de son Super Light pour l’Asie de plus de 5 dollars le baril et le prix de son Extra Light de 4,95 dollars le baril pour les livraisons de juin.

Les prix du pétrole brut pour l’Europe ont été réduits plus modérément par le géant saoudien, entre 2 et 3 dollars le baril, a également rapporté Bloomberg. Les prix des exportations vers les États-Unis sont demeurés inchangés par rapport à mai.

Pendant ce temps, le Koweït soutient le front uni que l’OPEP+ démontre à un monde de plus en plus avide de pétrole. La semaine dernière, le ministre du pétrole du pays mentionné l’accord OPEP+ pour ajouter des quantités modérées de pétrole à la production mensuelle a assuré la stabilité et l’équilibre du marché.

Cette semaine, l’opinion a été reprise par Suhail Al Mazrouei des EAU, qui mentionnécité par Reuters, que le marché pétrolier est équilibré et que la volatilité des prix vient du fait que “certains ne veulent pas acheter certains bruts et qu’il faut du temps aux traders pour passer d’un marché à un autre”.

Par Irina Slav pour Oilprice.com

Plus de lectures les plus importantes sur Oilprice.com :

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest

Leave a Reply

Your email address will not be published.

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

ADVERTISEMENT