nouvelles (1)

Newsletter

Le haut diplomate américain Blinken se rendra en Asie du Sud-Est et en Afrique la semaine prochaine

Après la réunion des ministres des États-Unis et de l’ASEAN au Cambodge, Blinken se rendra à Manille et rencontrera le président Ferdinand Marcos Jr. et le secrétaire aux Affaires étrangères Enrique Manalo pour discuter des efforts visant à renforcer l’alliance américano-philippine.

WASHINGTON, DC, États-Unis – Le secrétaire d’État américain Antony Blinken se rendra au Cambodge pour une réunion des ministres des États-Unis et de l’ANASE la semaine prochaine au cours de laquelle il abordera la pandémie de COVID-19, le changement climatique, le Myanmar et la guerre en Ukraine, a déclaré le département d’État. dit vendredi.

Après trois réunions relatives au bloc régional à Phnom Penh du 3 au 5 août, Blinken se rendra à Manille et rencontrera le président Ferdinand Marcos Jr. et le secrétaire aux Affaires étrangères Enrique Manalo pour discuter des efforts visant à renforcer le Alliance américano-philippineont déclaré des responsables.

Le secrétaire d’État adjoint aux affaires de l’Asie de l’Est et du Pacifique, Daniel Kritenbrink, a informé les journalistes du voyage, a déclaré que Blinken exhorterait les autres pays du forum régional à « intensifier la pression » sur la junte au pouvoir après l’exécution de quatre militants cette semaine.

“Ce n’est que le dernier exemple de la brutalité du régime”, a-t-il déclaré à propos des exécutions.

Il n’était pas prévu que Blinken s’entretienne avec le ministre chinois des Affaires étrangères Wang Yi, a déclaré Kritenbrink, qui n’a pas exclu un « retrait » informel en marge du forum régional.

L’Afrique du Sud sera la prochaine étape du haut diplomate américain, du 7 au 9 août, suivie de visites en République démocratique du Congo et au Rwanda.

“Le secrétaire se concentrera sur le rôle que le gouvernement rwandais peut jouer dans la réduction des tensions et de la violence en cours dans l’est de la RDC”, indique le communiqué.

Au Rwanda, il soulèvera également la “détention injustifiée” du résident permanent américain Paul Rusesabagina, a indiqué le département.

Rusesabagina, 67 ans, a été condamné en septembre 2021 à 25 ans de prison pour huit chefs d’accusation de terrorisme liés à une organisation opposée au régime du président rwandais Paul Kagame. Il a nié toutes les accusations et refusé de participer au procès que lui et ses partisans ont qualifié de mascarade politique.

« Nous avons été très clairs avec le gouvernement rwandais sur nos préoccupations concernant son cas, son procès et sa condamnation, en particulier l’absence de garanties de procès équitable dans son cas », a déclaré la secrétaire d’État adjointe aux Affaires africaines, Molly Phee. – Rappler.com

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest

Leave a Reply

Your email address will not be published.

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

ADVERTISEMENT