Le grand bassin de Le Nôtre enfin construit au château de Saint-Germain-en-Laye

Alors qu’il devait être aménagé il y a trois siècles, c’est seulement maintenant que le grand bassin va être construit au domaine national de Saint-Germain-en-Laye. Sa réalisation avait été confiée à Le Nôtre sous Louis XIV mais il n’a jamais été créé en raison du départ du Roi Soleil à Versailles en 1682.

Roselyne Bachelot (au centre) la ministre de la Culture a été accueillie par Arnaud Péricard, le maire de Saint-Germain-en-Laye. CD78/Y.Fossey

Ce bassin de 50 mètres de diamètre va être construit à son emplacement d’origine dans le prolongement du grand parterre du monument. Il sera équipé d’un jet d’eau pouvant atteindre 20 mètres de haut. Sa réalisation a pour objectif d’assurer un trait d’union entre la ville, le château Vieux et la forêt.

Une aide de 2,2 M€ du Département des Yvelines

Le coup d’envoi des travaux a été célébré le jeudi 13 janvier en présence de Roselyne Bachelot, la ministre de la Culture. Entourée de Joséphine Kollmannsberger, la vice-présidente du conseil départemental, déléguée à la Culture, d’Arnaud Péricard, le maire de Saint-Germain-en-Laye ou encore de Jean-Jacques Brot, le préfet des Yvelines, elle a glissé un parchemin, retraçant l’histoire de cet équipement, dans le béton sous la première margelle du futur grand bassin.

Nous avons profité du chantier de la ligne du Tram 13 pour réaliser la construction du grand bassin, cet équipement va redonner de l’éclat au Château Vieux, se satisfait Arnaud Péricard.

Le coût total du chantier avoisine 4,6 M€ financés avec des aides de l’Etat, de la Région Ile-de-France ainsi que du Département des Yvelines qui a alloué une enveloppe de 2,2 M€. Et pour totalement boucler le budget et afin de concrétiser le projet, une souscription publique avec la Fondation du Patrimoine mais aussi un appel aux dons avaient même été lancés. Des particuliers et différents mécènes dont des entreprises ont ainsi participé  financement.

Ce lieu est chargé d’histoire et le grand bassin est une pièce maîtresse dans le paysage du parc imaginé par Le Nôtre, a rappelé Roselyne Bachelot.

Suite au départ du Roi Soleil, ayant quitté Saint-Germain-en-Laye en 1682, la création du grand bassin avait été suspendue. Le souverain, né à Saint-Germain-en-Laye en 1638 au Château Neuf, avait décidé de partir s’installer à la Cour de Versailles.

Joséphine Kollmannsberger (à gauche), vice-présidente du conseil départemental déléguée à la culture était présente aux côtés de la ministre. CD78/Y.Fossey

Le chantier achevé durant l’été

L’aménagement de Le Nôtre va donc être achevé. A l’origine le parterre situé dans le prolongement de la façade sur le jardin devait comprendre trois bassins. Si deux ont été réalisés, le troisième, qui devait être le plus imposant, n’a jamais été aménagé. Ce sera bientôt chose faite.

Les travaux de construction devraient être terminés durant l’été et l’eau va jaillir au bout de l’allée principale face à l’édifice qui abrite le musée d’archéologie nationale.

Previous

Le projet de loi de la West Virginia House interdirait la plupart des avortements après 15 semaines

Le krach du Nasdaq déclenche des ventes sur les bourses de l’UE, “l’affaire Generali” sur la Piazza Affari

Next

Leave a Comment

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.