Le gouvernement renonce aux frais de visa et non de visa pour les visiteurs indiens et chinois

0
22
Un touriste chinois utilise un terminal d’immigration électronique à l’aéroport de Suvarnabhumi. Le Cabinet a prolongé l'exemption des frais de visa pour les citoyens de 18 pays jusqu'en avril, dans le cadre d'un plan de relance économique. (Photo du dossier)

Un touriste chinois utilise un terminal d’immigration électronique à l’aéroport de Suvarnabhumi. Le Cabinet a prolongé l'exemption des frais de visa pour les citoyens de 18 pays jusqu'en avril, dans le cadre d'un plan de relance économique. (Photo du dossier)

Le gouvernement a décidé mardi de prolonger la période de visas gratuits à l'arrivée pour les visiteurs de Chine, d'Inde et d'autres pays, mais a rejeté une proposition visant à supprimer les visas pour les visiteurs chinois et indiens afin de stimuler l'économie.

Le vice-Premier ministre Prawit Wongsuwon a déclaré que pour des raisons de sécurité, le conseil des ministres du Tourisme et des Sports avait rejeté la proposition de dérogation de visa formulée par le ministère du Tourisme et des Sports.

"Les ministres du Cabinet sont en désaccord avec une dispense de visa, mais ils ont décidé que les frais de visas à l'arrivée seraient exemptés aux points de contrôle de l'immigration. La décision était basée sur des préoccupations de sécurité", a déclaré le général Prawit.

Lundi, le vice-Premier ministre a déclaré qu'il n'était pas d'accord avec la proposition du ministère du Tourisme et des Sports de supprimer les visas pour les visiteurs chinois et indiens à court terme pour un an afin de stimuler l'économie. Il a dit que cela rendrait l'accès trop facile. La Chine et l'Inde avaient chacune une population d'environ 1,2 milliard d'habitants. Il partageait la préoccupation du ministère des Affaires étrangères selon laquelle les habitants de ces pays seraient incités à abuser de l'exemption de visa, à fuir les difficultés et à s'installer illégalement en Thaïlande.

Le ministre du Tourisme et des Sports, Phiphat Ratchakitprakarn, a déclaré mardi que l'exemption de frais de visa de 2 000 bahts était destinée aux visiteurs de 18 pays, dont la Chine et l'Inde.

Le Premier ministre Prayut Chan-o-cha a déclaré mardi que l'exemption de taxe était prolongée jusqu'à la fin avril afin d'inclure le festival de Songkran l'année prochaine.

La suppression des frais de visa fait partie des mesures de relance prévues par les ministres de l’économie la semaine dernière. Le ministre des Finances, Uttama Savanayana, a déclaré que le gouvernement avait approuvé mardi un plan de relance économique de 316 milliards de bahts, comprenant des subventions pour les pauvres, des incitations touristiques aux pays et des prêts à des conditions avantageuses pour les agriculteurs.

. (tagsToTranslate) visa (t) économique (t) stimulus (t) suppression des frais (t) arrivée

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.