Le gouvernement rectifie et autorise les remises même en phase 0

0
33

Le gouvernement central a finalement décidé d’autoriser les remises à partir de demain, contrairement aux dispositions d’un arrêté du ministère de la santé qui a provoqué le 9 mai le rejet du secteur du commerce puni. Selon la nouvelle disposition publiée hier par Santé, les promotions seront autorisées même dans des endroits encore en phase 0 de la désescalade, comme la Communauté de Madrid ou Barcelone. La seule condition sera qu’ils ne génèrent pas de foules. Dans l’affirmative, le commerçant devra prendre les mesures nécessaires pour faire respecter les réglementations sanitaires; si nécessaire, avec la “cessation immédiate” des ventes.

Par arrêté ministériel du 9 mai, il a été établi que, lors de la phase 1, les établissements ils ne pouvaient pas annoncer ou mener à bien des actions commerciales susceptibles de susciter l’intérêt du public, tant à l’intérieur qu’à proximité de l’établissement commercial. En outre, la garantie a été établie que cette restriction n’affecterait pas les ventes en vente ou les ventes en vente ou promotion qui ont été effectuées via le site Web.

Selon Industry and Commerce, cette prévision a permis des remises dans les magasins physiques, mais Illa, lorsqu’on lui a demandé deux fois cette semaine, a précisé que ceux-ci n’étaient pas autorisés car ils pouvaient entraîner des foules, avec le risque de contagion qui en découle.

Maintenant, dans son nouvel arrêté publié ce samedi, le gouvernement introduit une disposition supplémentaire qui modifie l’arrêté du 9 mai et précise que des remises peuvent être accordées tant qu’elles n’engendrent pas de foules empêchant le respect des mesures sanitaires conçu pour empêcher la propagation du virus. Cette mesure s’appliquera également à la phase 0, qui comprend toujours la communauté de Madrid, Barcelone et une partie de Castilla y León, dont les entreprises peuvent effectuer des promotions en suivant les règles établies pour leur fonctionnement dans ces lieux.

Respecter les mesures sanitaires

Cette disposition, collectée par Europa Press, établit que ce sont les commerçants qui doivent prendre des mesures pour empêcher les agglomérations qui empêchent le respect des mesures sanitaires obligatoires. Selon le texte, «lLes actions commerciales ou promotionnelles menées par les établissements commerciaux doivent être accompagnées de mesures destinées à«La réalisation des mesures édictées par les autorités sanitaires.

Ainsi, il faut éviter que “des agglomérations se créent qui empêchent le maintien de la distance de sécurité, le respect des limites de capacité, ou qui compromettent le reste des mesures établies dans cet ordre”. SSi cela se produit, les commerçants doivent «prendre les mesures appropriées pour les éviter, y compris la cessation immédiate des actions commerciales ou promotionnelles susmentionnées si nécessaire “.

.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.