Le gouvernement mexicain affirme avoir atteint son objectif de vacciner tous les adultes

| |

Le gouvernement mexicain a affirmé ce vendredi qu’il avait atteint son objectif d’appliquer au moins une dose du vaccin COVID-19 à l’ensemble de la population adulte qui le souhaitait jusqu’en octobre.

“Il y a une bonne nouvelle, l’engagement d’appliquer, au moins une dose, à tous les Mexicains, femmes et hommes, de plus de 18 ans a déjà été tenu, nous avons déjà beaucoup avancé”, a déclaré le président Andrés Manuel López Obrador dans son conférence de presse matinale de Campeche, au sud-est du pays.

L’objectif est annoncé alors que le Mexique accumule près de 3,8 millions de cas et plus de 287 000 décès dus au COVID-19, le quatrième chiffre le plus élevé au monde en nombre absolu.

Depuis le début de la vaccination en décembre dernier, le Mexique a appliqué plus de 125,7 millions de médicaments anticovides à 74,4 millions de personnes, dont 60,1 millions ont déjà le régime complet, a rapporté Hugo López-Gatell, sous-secrétaire à la Prévention et à la Promotion de la santé.

Cela signifie que 83% de la population mexicaine âgée de 18 ans et plus a reçu au moins une dose, a déclaré López-Gatell, qui est en charge de la gestion de la pandémie dans le pays.

Le pourcentage manquant est attribué au retard, aux personnes qui n’ont pas pu se présenter le jour prévu de la vaccination, à celles qui se sont rendues aux États-Unis pour se faire vacciner ou aux communautés éloignées dans des États comme le Chiapas.

“L’opération de vaccination covid ne s’arrête que lorsque nous avons terminé toute l’utilisation des vaccins qu’il est nécessaire d’avoir, nous devons terminer la deuxième dose. A l’heure actuelle, 953 communes sont opérationnelles ou programmées dans 22 états. Nous devons étendre l’opération jusqu’au dernier virage », a-t-il commenté.

Le sous-secrétaire a signalé une somme de 132,2 millions de médicaments reçus au Mexique.

Le portefeuille du pays comprend les sociétés américaines Pfizer, Moderna et Johnson & Johnson, le britannique AstraZeneca, le russe Sputnik V et les chinois CanSino, Sinovac et Sinopharm.

“Nous avons suffisamment de vaccins, nous avons contracté près de 250 millions de doses, cela comprend près de 10 millions de doses qui ont été données et nous remercions également le gouvernement des États-Unis pour les dons généreux qui ont été faits en temps opportun”, a déclaré López-Gatell.

Pour la vaccination, 14 190 postes de vaccination ont été aménagés auxquels ont participé 304 805 membres de la brigade, a expliqué le sous-secrétaire.

La dose moyenne appliquée a été d’environ 500 000 par jour.

“La plus grande crise sanitaire à laquelle le monde a été confronté au cours des 100 dernières années, au cours du siècle dernier, a bien sûr nécessité la plus grande opération de santé publique dont notre pays a la mémoire au cours des 100 dernières années”, a-t-il déclaré.

Le président a souligné les taux de vaccination de Quintana Roo, de Baja California et de Mexico.

Il a également rappelé que la vaccination des mineurs a déjà commencé, mais pas encore de manière généralisée.

« Le plan de vaccination pour les filles et les garçons a déjà commencé. D’abord ceux qui souffrent de maladies chroniques, les handicapés ou avec des capacités différentes, mais nous allons aller de l’avant. Toujours, toujours de manière ordonnée, sans influencer », a-t-il indiqué.

Previous

LNH | Washington – Arizona 2 : 0, Grande Vejmelka parmi les stars du match ! Kubalík a demandé l’aide

Biden admet à Macron: “L’accord sur les sous-marins était maladroit”

Next

Leave a Comment

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.