Le gouvernement fédéral offre des prêts sans intérêt | Journal de St Thomas Times

| |

Le bureau de la Société de développement des collectivités de Grenville est situé dans l’édifice Moran Hooker au coin des rues Water et Centre au centre-ville de Prescott. Fichier photo / L’enregistreur et les temps

Les entreprises qui ont du mal à traverser cette année difficile sont encouragées à contacter leur société de développement de l’avenir des collectivités locales pour obtenir de l’aide.

Les SADC ont reçu une cagnotte d argent neuf par le biais du Fonds régional de secours et de relèvement du gouvernement fédéral, ce qui leur permet d offrir davantage de prêts sans intérêt aux entreprises touchées par la pandémie.

Je comprends que les gens ont peur de l’endettement, mais les entreprises devraient nous contacter et comprendre que ce n’est pas un prêt conventionnel, c’est une mesure de secours », a déclaré Tom Russell, directeur général de la SADC des Mille-Îles.

Le programme offre des prêts aux entreprises allant jusqu’à 40 000 $, dont 25% pourraient être annulés si le remboursement est effectué avant le 31 décembre 2022. De plus, ces prêts sont sans intérêt jusqu’en 2025.

Cinq ans, c’est long, et nous ferons tout ce qui est en notre pouvoir pour rendre les choses aussi faciles que possible pour ces entreprises », a déclaré Russell.

Nous sommes ici pour aider les entreprises dont les revenus ont été affectés par la pandémie du COVID-19 », a déclaré Heather Lawless, directrice générale de la SADC de Grenville.

Depuis son lancement plus tôt cette année, le RRRF a aidé plus de 1 000 entreprises à garder leurs employés et à couvrir leurs frais d’exploitation. Dans ce domaine, la SADC Grenville à Prescott et la CDC 1000 Islands à Brockville ont permis à 58 entreprises de s’accrocher à 379 employés.

Les entreprises, les travailleurs et les organisations des collectivités rurales du sud de l’Ontario sont une partie importante de la force économique de notre région. Nous savons qu’ils ont été confrontés à des défis en raison de la pandémie et nous fournissons un soutien pour les garder vitaux », a déclaré Kate Young, secrétaire parlementaire du ministre du Développement économique dans un communiqué.

Selon les SADC qui administrent le programme, il n’y a pas d’exigences de garantie de prêt onéreuses et le programme est ouvert aux entreprises qui ont déjà reçu du financement, bien qu’au deuxième tour, les entreprises pourraient ne pas être admissibles à la fonction d’annulation de prêt du programme.

Nous allons examiner chaque cas individuellement et essayer de le faire fonctionner pour eux », a déclaré Russell.

Au total, 1,96 million de dollars supplémentaires sont investis par le gouvernement fédéral pour compléter les 2,1 millions de dollars qui ont été débloqués plus tôt cette année, pour un total de 4,1 millions de dollars en aide au COVID-19.

Les petites et moyennes entreprises ont été durement touchées par le COVID-19 et le Fonds régional de secours et de rétablissement est là pour les aider, protégeant plus de 43 000 emplois dans le sud de l’Ontario. Avec la deuxième vague sur nous, nous avons clairement entendu de la part des entreprises et des travailleurs dire qu’un soutien supplémentaire était nécessaire. C’est pourquoi nous améliorons et élargissons le RRRF pour aider encore plus d’Ontariens », a déclaré Melanie Joly, ministre responsable de FedDev.

Previous

Le budget de la Lettonie enregistre un déficit de 405,9 millions d’euros en janvier-octobre | Nouvelles

Marché du jeu mobile en ligne pour voir l’explosion mondiale

Next

Leave a Comment

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.