Le gouvernement fédéral est prêt pour une éventuelle quatrième vague de COVID-19 : ISSSTE

| |

Un homme profite du festival “Corona Capital 2021”, après avoir été annulé en 2020 en raison de la pandémie (Photo: Reuters)

Le directeur général de l’Institut de la sécurité sociale et des services aux travailleurs de l’État (ISSSTE), Luis Antonio Ramírez Pineda, a accepté qu’un “quatrième vague ” contagion de COVID-19[feminine au Mexique, mais a noté que le gouvernement fédéral est prêt à y faire face.

C’est ce qu’a assuré le responsable lors de sa comparution ce mercredi à la Chambre des députés.

« Le secrétaire à la Santé nous informe que nous continuons à contrôler le virus, mais nous n’ignorons pas la crainte qu’il y ait une quatrième vague. Que faire ? Il faut continuer les mesures sanitaires”

Devant les commissions unies de la sécurité sociale et de la santé à San Lázaro, il a fait remarquer que la question du rebond des cas de SRAS-CoV-2 les occupe, mais ils s’en moquent, et a noté qu’ils tiennent constamment des réunions dirigées par le président Andrés Manuel López Obrador, dans laquelle la situation de la pandémie est signalée.

Luis Antonio Ramírez Pineda, directeur de l'ISSSTE (Photo : Twitter / ISSSTE_mx)
Luis Antonio Ramírez Pineda, directeur de l’ISSSTE (Photo : Twitter / ISSSTE_mx)

« Sans aucun doute, la question du Covid perdure, nous ne l’ignorons pas ; nous sommes occupés, nous ne sommes pas inquiets, car aujourd’hui nous sommes certains d’avoir assez de vaccins”

Ramírez Pineda a mentionné qu’ils ont 114 hôpitaux prêts à se convertir, ainsi que des doses antiCOVID-19 assez pour compléter les calendriers de vaccination. Selon les données du gouvernement fédéral, 85 % des personnes âgées du pays ont reçu au moins la première dose du vaccin.

Lire aussi  Seulement 1,6 % des femmes enceintes vaccinées en ville

Il a dit que contrairement au début de la pandémie en mars 2020, cette fois il y a une plus grande reconnaissance du virus, ce qui « nous aide, car les médecins et les infirmières eux-mêmes, les agents de santé ont déjà plus d’informations, plus de connaissances. Nous avons déjà de meilleurs équipements de protection ».

Cas COVID-19 actifs (capture d'écran)
Cas COVID-19 actifs (capture d’écran)

Le ministère de la Santé (SSa) a indiqué que jusqu’à ce mercredi 17 novembre, ils ont enregistré 3.872.263 cas de contagion accumulés coronavirus (COVID-19[feminine). De plus, depuis le début de l’épidémie, le Mexique souffre 293 186 décès pour la maladie.

Ce qui précède représente qu’ils ont rejoint 4 287 infecté au cours des dernières 24 heures, ainsi que 336 décès au cours des dernières 24 heures.

Selon le communiqué technique quotidien, à ce jour, il existe des estimations dans le pays 19 079 cas actifs de la maladie ; c’est-à-dire les patients qui ont commencé à présenter des symptômes au cours des 14 derniers jours (du 5 au 18 novembre 2021).

Les entités avec un plus grand nombre de cas actifs du SARS-CoV-2 par ordre décroissant sont : Baja California, Sonora, Baja California Sur, Coahuila, Mexico et Chihuahua.

Le personnel de santé applique le vaccin Covid-19 aux personnes de plus de 18 ans à Mexico (Mexique).  EFE / José Méndez
Le personnel de santé applique le vaccin Covid-19 aux personnes de plus de 18 ans à Mexico (Mexique). EFE / José Méndez

Se référant à disponibilité de l’hôpital, le taux d’occupation moyen de lits généraux dans les centres de santé, c’est 17% et de 13% pour lits de thérapie intensive.

Concernant la session de la Stratégie nationale de vaccination contre le SRAS-CoV-2, l’agence a annoncé que jusqu’à présent ils ont été appliqués 131 379 625 des formules Pfizer-BioNTech, AstraZeneca, Sputnik V, Janssen, Moderna, Sinovac et CanSino.

Lire aussi  Industrie des banques de sang de cordon Production, vente et état de la consommation et perspectives Rapport d'étude de marché professionnel 2024

Juste ce lundi 23 novembre, dernière mise à jour, ils ont été appliqués 187 912 biologique nouvelles doses.

Sur ce total, 64 502 180 les gens ont reçu les schémas complets (deux doses ou une, comme c’est le cas avec les vaccins Cansino et Janssen). Ce qui précède signifie que le 85 % de la population âgée de 18 ans et plus a reçu au moins une dose dans le pays, selon Ssa.

CONTINUER À LIRE:

Previous

“Faites-vous vacciner. Un de mes amis est mort”

La Lettonie a reçu un envoi d’aide internationale de l’Autriche

Next

Leave a Comment

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.