Le gouvernement britannique dément les informations selon lesquelles un assassinat d'enfants serait envoyé au Canada

0
32

Le gouvernement britannique a démenti les informations de presse selon lesquelles il envisageait d'envoyer un enfant assassin au Canada vivre sous une nouvelle identité.

Plusieurs médias britanniques ont annoncé la semaine dernière que Jon Venables serait envoyé au Canada en raison du coût élevé du maintien de sa véritable identité au Royaume-Uni.

Un porte-parole du ministère britannique de la Justice qualifie ces informations de "catégoriques fausses".

En 1993, un garçon de deux ans a été enlevé dans un centre commercial et battu à mort par Venables et Robert Thompson, tous deux âgés de 10 ans à l'époque.

Thompson et Venables ont été reconnus coupables de meurtre. Après avoir passé huit ans sous la garde d'un adolescent, ils ont été libérés en 2001 avec une nouvelle identité et une ordonnance du tribunal protégeant leur anonymat.

Andrew, chef du parti conservateur Scheer a déclaré dans un tweet dimanche qu'il a trouvé "troublant que ce pédophile assassin puisse venir au Canada".

"En tant que Premier ministre, je ne le laisserai pas venir ici. Où se trouve Trudeau?" le tweet lu. "Notre pays ne devrait pas être un dépotoir pour les meurtriers, les terroristes et les pervers."

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.