Le gouvernement a appelé au rapatriement de 120 Malaisiens bloqués à Nunukan | Daily Express Online

0
216

Le gouvernement appelé à rapatrier 120 Malaisiens bloqués à Nunukan

Publié le: dimanche 05 avril 2020

Par: Sherell Jeffrey

Taille du texte:


Certains des Malaisiens se sont retrouvés bloqués à Nunukan.

Kota Kinabalu:
L’organisation non gouvernementale Pertubuhan Paradigma Wanita Sabah (Awas) a appelé le gouvernement de l’État à accélérer le processus de rapatriement de 120 Malaisiens qui auraient été bloqués à Nunukan, en Indonésie, depuis fin mars. “Nous exhortons le gouvernement à envisager de rouvrir le complexe des douanes, de l’immigration, de la quarantaine et de la sécurité (CIQS) à Tawau pour leur permettre d’y entrer”, a déclaré samedi le président d’Awas, Winnie Juani.
Winnie a contacté le Daily Express pour mettre en évidence la question après avoir eu vent du sort du groupe par le biais d’une connaissance qui faisait partie des personnes bloquées.

On a appris que le groupe était composé d’hommes, de femmes, d’enfants et de personnes handicapées de Papar, Tawau et Lahad Datu.
Elle a également fourni une séquence vidéo prétendument enregistrée par le groupe qui a demandé de l’aide pour les ramener à la maison.
“Nous appelons donc le gouvernement à donner la priorité à la sécurité et au bien-être de nos populations qui sont bloquées dans les circonstances actuelles”, a-t-elle déclaré.
Grâce à sa conversation avec sa connaissance, elle a appris que beaucoup manquaient d’argent pour payer leur hôtel et leur nourriture.
«Pour l’instant, ils ont de la chance car certains villageois sont assez généreux pour leur fournir le petit déjeuner.
“J’ai également été amenée à comprendre que tous se sont enregistrés auprès du consulat de Malaisie à Pontianak et qu’un agent d’immigration” attaché “s’est inscrit et a donné leur nom au département de l’immigration de Sabah pour approbation par le gouvernement de l’État”, a-t-elle ajouté.

PUBLICITÉ

Des questions se posent quant à savoir comment ils se sont retrouvés bloqués en premier lieu et s’ils sont au courant des restrictions à la suite de l’ordonnance de contrôle des mouvements (MCO) imposée par le gouvernement pour contenir la propagation de Covid-19.
«Ma connaissance a affirmé que lui et son ami étaient arrivés à Surabaya le 29 février pour assister à une réunion d’affaires et devaient retourner à Sabah le 22 mars. Mais à ce moment-là, tous les vols avaient été arrêtés, les incitant à contacter l’ambassade de Malaisie à Jakarta pour aider.
“Ils ont affirmé qu’ils ne pouvaient pas atteindre l’ambassade et ont décidé de trouver un autre itinéraire pour rentrer chez eux avant l’expiration de leur passeport le 29 mars.
«Ils ont été informés par un ami que le ferry pour Tawau était toujours en service et ils ont donc pris un vol pour Balikpapan-Tarakan avec l’intention de monter à bord d’un ferry pour Nunukan le 27 mars, seulement pour découvrir que le ferry de Nunukan à Tawau a également cessé ses activités.
«Ils ont prétendu qu’ils pouvaient choisir de rester à Malang mais avaient un budget limité pour cela. Ils ont également affirmé qu’étant étrangers, ils n’étaient pas autorisés à rester à Malang », a-t-elle déclaré.
Sur une autre note, Winnie a remercié l’assemblé de Merotai qui a également fourni au groupe des fonds pour acheter de la nourriture.

PUBLICITÉ

«Nous espérons que l’assemblé de Merotai pourra également faire quelque chose pour résoudre le problème», a-t-elle déclaré. Le mois dernier, 18 Malaisiens, dont 12 membres du tabligh, ont été ramenés chez eux après avoir été bloqués à Nunukan.
Le groupe, qui comprenait deux femmes, trois garçons et filles, est arrivé dans deux bateaux spéciaux escortés par les forces de sécurité malaisiennes.
Le 24 mars, six autres membres malaisiens du tabligh revenant de Makassar auraient également été bloqués en Indonésie.

.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.