Le festival Mythologies, à Montluçon (Allier), annonce sa deuxième édition pour les 27 et 28 mai

Créé en 2004, le collectif de musiciens Lilananda explore la diversité montluçonnaise. Son but ? Donner la parole aux invisibles : « Nous voulons donner de la voix aux habitants, qu’ils s’expriment, racontent leurs histoires, leur ville, à travers diverses formes d’art », présente Fabien Granier, membre du collectif Lilananda.

La mise en avant du théâtre forum

Après avoir réalisé de nombreux projets avec des Montluçonnais, tout au long de l’année, l’heure est donc venue pour tous les acteurs de se réunir autour de la deuxième édition du festival Mythologies, les 27 et 28 mai, aux Ilets.

Cette année, le collectif a souhaité mettre en avant le théâtre forum : « C’est une forme de spectacle qui permet aux gens de s’exprimer et d’agir directement pour changer les choses et résoudre des problématiques », explique Fabien Granier. Une formule qui aura donc droit à trois séances, sur trois thèmes différents mais non des moindres : le consentement, l’affirmation de soi et les questions de genre.

Recevez par mail notre newsletter loisirs et retrouvez les idées de sorties et d’activités dans votre région.

NL {“path”:”mini-thematique-inscription”,”thematique”:”MT_Loisirs”,”accessCode”:”14128999″,”allowGCS”:”true”,”bodyClass”:”ripo_generic”,”contextLevel”:”KEEP_ALL”,”filterMotsCles”:”1|12|53|54|1903″,”gabarit”:”generic”,”hasEssentiel”:”true”,”idArticle”:”4128999″,”idArticlesList”:”4128999″,”idDepartement”:”221″,”idZone”:”6119″,”motsCles”:”1|12|53|54|1903″,”premium”:”true”,”pubs”:”banniere_haute|article”,”site”:”MT”,”sousDomaine”:”www”,”urlTitle”:”le-festival-mythologies-a-montlucon-allier-annonce-sa-deuxieme-edition-pour-les-27-et-28-mai”}

C’est un spectacle pour s’exprimer et agir. Les spectateurs peuvent changer les choses et résoudre les problématiques.

Fabien Granier (membre du collectif Lilananda)

Les différents projets menés donnent aussi lieu à des représentations. Comme l’atelier sur les inégalités homme-femme, proposé par Marie-Hélène Bannier-Gadré à des 4e du collège Jules Verne, qui sera restitué sous forme de spectacle, le samedi après-midi.

Convivial et intime

Les divers projets musicaux, auront eux aussi leur moment sur scène. Un poème rythmique, « Cœur second », écrit et mis en scène par 8 élèves du Lycée Einstein, lancera ainsi la soirée-concert du samedi, dès 20 heures. Suivi par le chœur féminin Bourbonnais « Chiquetaille de Morue » puis « Les Déesses de l’Arc-en-ciel », chorale constituée de femmes immigrées des quatre coins du monde, toutes résidentes à Montluçon.

Le nouveau clip de Lilananda, le collectif de Montluçon (Allier) visible sur Internet

Une soirée Roda de Samba sera également proposée, le vendredi soir, à partir de 18 heures. Cette tradition populaire brésilienne réunit percussions et chants au son de la Samba. « C’est une musique participative. On espère que les spectateurs prendront plaisir à chanter et danser », glisse Fabien Granier.

Le principe, c’est que le public devienne aussi musicien, danseur, chanteur !

Fabien Granier (membre du collectif Lilananda)

Enfin, un cercle de femmes sera organisé, le samedi après-midi, autour des violences faites aux femmes. Pendant que les enfants profiteront d’un spectacle de marionnettes, les principales concernées pourront ainsi se réunir, dans l’intimité et la confiance, pour débattre et partager leurs expériences.

L’événement, basé sur l’empathie et le partage, espère pour cette fois un peu de soleil.

Focus sur le théâtre forum

Le théâtre forum est né dans les années 60, dans les quartiers pauvres de São Paulo, au Brésil. Appelé aussi « théâtre de l’opprimé », ce mode de spectacle interactif a connu un engouement rapide en France, dès la fin des années 70.Le théâtre forum permet de faire agir directement le public.

Forme d’art « révolutionnaire », le théâtre forum a d’abord servi d’outil de contre-pouvoir auprès de populations non alphabétisées. Aujourd’hui, le théâtre forum est utilisé pour soulever des questionnements sociétaux de fond.

Après une courte saynète représentant une situation concrète, les spectateurs sont amenés à interagir avec les comédiens. Ils peuvent alors débattre, proposer des solutions, incarner des personnages ou en créer de nouveaux. La pièce est alors rejouée, modifiée, jusqu’à résolution du problème posé au départ.

Le collectif Lilananda, dont le but est d’amener la population invisible à s’investir et se dévoiler, tombe juste en proposant trois séances de cette forme particulière de théâtre durant son festival : « On met en scène des situations d’oppressions, dans l’idée que les spectateurs vont pouvoir agir pour changer les choses. Un peu comme dans la vraie vie », présente Fabien Granier, membre du collectif.

Avec des sujets tel que le consentement, l’affirmation de soi ou les questions de genre, nul doute que les spectateurs auront de quoi faire !

Delphine Simonneau

Programme

Vendredi 27 mai
– « Consentir », Atelier théâtre forum. Pièce participative autour du consentement. 10 heures, salle c26.
– « Prendre la place », Atelier théâtre forum. Pièce participative sur l’affirmation de soi. 14 heures, salle c26.
– Roda de Samba, soirée dansante et musicale. Chants et percussions participatifs. 18 heures, ferme des Ilets.

Samedi 28 mai
– « Bon genre », Atelier théâtre forum. Pièce participative sur les questions de genre. 10 heures, salle c26.
– Spectacle, restitution des ateliers sur les inégalités homme-femme au collège Jules Verne. 14 heures, salle C26.
– Cercle de femmes. Autour des violences faites aux femmes. 14 heures, salle C26.
– « Pulcinella », spectacle de marionnettes jeune public. Le spectacle sera suivi de jeu dans le parc. 16 heures, ferme des Ilets.
– Apéro Concert. Avec les musiciens du collectif Lilananda. 18 heures, ferme des Ilets.
– Soirées-concerts. Présentation des projets créés avec les Montluçonnais. Dès 20 heures, ferme des Ilets.

Les entrées de tous les spectacles sont gratuites et libres.
Réservation possible au 07.68.15.15.22.

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest

Leave a Reply

Your email address will not be published.

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

ADVERTISEMENT