Le dossier du vaccin Abdala prêt à être examiné par des experts de l’OMS › Cuba › Granma

L’échange formel du Centre de génie génétique et de biotechnologie (CIGB) avec l’Organisation mondiale de la santé (OMS) pour lancer le processus d’évaluation du vaccin anti-COVID-19, Abdala, a commencé en mars, selon The Business Group of the Biotechnological et Industries pharmaceutiques de Cuba (BioCubaFarma) ont communiqué sur Twitter.

“L’OMS a été informée que le dossier il est prêt à être revu par des experts », a souligné l’institution. En décembre 2021, les autorités de BioCubaFarma avaient expliqué qu’au moment de décider de transférer la production d’immunogènes vers la nouvelle usine située à Mariel, la documentation qui devait être envoyée à l’OMS devait être adaptée.

Le 9 juillet 2021, le Cecmed, en tant qu’entité réglementaire cubaine, a délivré l’autorisation d’utilisation d’urgence d’Abdala dans le pays, devenant ainsi le premier vaccin anti-SARS-CoV-2 développé et produit en Amérique latine et dans les Caraïbes avec 92,28 % Efficacité.

Il a également été signalé que l’Institut Finlay et le CIGB travaillent à présenter prochainement à l’Autorité de réglementation des médicaments, des équipements et des dispositifs médicaux (Cecmed) les données des études cliniques de Soberana 01 et de Mambisa.

Cela garantit des progrès dans la stratégie de développement des vaccins cubains contre le COVID-19, des produits qui ont montré une réduction significative des infections et des décès dans notre pays.

Au 31 mars, Cuba fait état d’un taux cumulé de décès par million d’habitants trois fois inférieur à ceux rapportés en Europe et sur le continent américain, a indiqué BioCubaFarma.

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest

Leave a Reply

Your email address will not be published.

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

ADVERTISEMENT